Observatoire Mondial Assistance : coup d’œil sur la mobilité de demain

Publié par le 31 mars 2015

Partager, échanger, voyager ou découvrir, voilà ce que le 21ème siècle nous offre. A travers l'expertise de SoonSoonSoon, une plateforme d'innovation, Mondial Assistance dévoile les 10 tendances qui pourraient changer notre mobilité dans les années à venir. Aux quatre coins du monde, la compagnie a identifié les nombreuses innovations qui vont anticiper et inventer les services de demain. 

Observatoire Mondial Assistance : coup d’œil sur la mobilité de demain
Les dernières technologies et tendances ont bouleversé notre quotidien et modifié nos comportements. Des évolutions susceptibles de transformer les métiers et l'usage de Mondial Assistance, compagnie d'assurance voyage.

En effet, l'essor des objets connectés combiné à une économie collaborative permet d'utiliser des services, inconnus hier mais qui sont devenus courants aujourd'hui. En s'associant avec Drivy (Locations de voitures entre particuliers), Mondial Assistance soutient les tendances émergentes liées à la mobilité : « Pour fonctionner de façon efficace et sécurisée, ces modèles collaboratifs ont besoin plus que jamais d'un tiers de confiance.
« C'est le rôle de Mondial Assistance d'apporter la brique indispensable de services d'assurance et d'assistance aux initiateurs de ces nouvelles tendances » explique Pascal Fanton, directeur des opérations de Mondial Assistance.

1 - Le smart home ou la vie modulaire. En manque d'espace, certaines villes poussent vers des comportements de plus en plus « agiles » ou adaptables.
Exemple : En Suisse, Hotello est une chambre d'hôtel de 4m2 et qui contient tout le nécessaire (un lit, un bureau, un placard et une lampe) pour travailler et se reposer où que l'on soit. Tous ces éléments sont contenus dans une mallette de petite dimension que le voyageur peut monter facilement. 

2 - La mobilité dans les Smart Cities. Les villes de demain, plus intelligentes, vous permettront de vous déplacer de manière facile et fluide.
Exemple : Aux Etats-Unis, Bridj est une société de bus basée à Boston, qui détermine leurs trajets et horaires de passage à partir d'algorithmes qui croisent les données de l'endroit où vivent et travaillent les passagers.

3 - La mobilité affinitaire. Au 21ème siècle, les voyageurs du monde partagent tout (temps, espaces et moyens de transports).
Exemple : Wheeleo, une entreprise française propose d'échanger des devises entre particuliers, au taux du jour et sans aucune taxe.

4 - Travailler là, ici et autrement. Flexibilité des espaces, technologies digitales et techniques de télé présence, autant de facteurs qui amènent le monde du travail à se renouveler.
Exemple : Au Royaume-Uni, le designer écossais Tyrone Stoddart a imaginé BOXED, un bureau qui tient dans une valise.

5 - Le « space sharing ». Partager des espaces vides et les utiliser dans une logique de consommation collaborative.
Exemple : En France, Office Riders permet d'occuper un appartement vide pendant la journée pour en faire un bureau. Un concept qui offre un gain de place, de confort mais aussi de l'argent au propriétaire. 

6 - Le tourisme extrême. Pour ceux qui sont à la recherche d'aventure unique, de voyages inoubliables parce qu'ils sont inédits, voire dangereux.
Exemple : En Afrique du Sud, la chaîne hôtelière de luxe Emoya Hotel propose une " expérience bidonville " à ses clients les plus riches.

7 - La mobilité expérientielle. Afin de réduire les temps de déplacements, certains opérateurs imaginent des mobilités expérientielles et distrayantes.
Exemple : En France, Airbus explore la possibilité d'équiper ses passagers de casques de réalité virtuelle pour leur faire oublier qu'ils se trouvent à l'intérieur d'un avion. Le but : Eviter l'ennui lors de longs vols et le stress pour les plus phobiques. 

8 - Le « mood tracking ». De nombreux outils de gestion et d'enregistrement de son humeur permettent d'obtenir des recommandations de consommation adaptées.
Exemple : En Suisse, l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en partenariat avec PSA Peugeot Citroën, a mis au point un système de détection des émotions des conducteurs. Un algorithme qui détermine votre état émotionnel et conseille le comportement à adapter. 

9 - Le civisme de la mobilité. Comprendre les différences qui nous éloignent et les points communs qui nous réunissent, jusqu'à créer une forme de civisme de la mobilité.
Exemple : A Amsterdam (Pays-Bas), à chaque fois qu'un automobiliste roule en dessous de 30 km/h dans une rue sensible, la mairie redistribue 3 centimes à une association pour financer des projets locaux.

10 - Les mobilités virtuelles. Avec toutes les technologies de télé-présence, il est désormais possible d'être ici où là sans y être vraiment.
Exemple : En Australie, l'office de tourisme de Melbourne propose aux internautes de visiter la ville à l'aide de deux touristes munis de caméras. Les internautes pouvaient influer sur leur parcours et proposer les activités de leur choix, pour visiter la ville à distance.