La fraude à l'assurance coûte 12 milliards par an aux assureurs européens

Publié par le 13 juin 2013

Une étude du cabinet de conseil Accenture révèle que les fraudes à l'assurance ont augmenté de 10% durant les 3 dernières années, et couteraient 12 milliards d'euros par an aux assureurs dommages européens.

La fraude à l'assurance coûte 12 milliards par an aux assureurs européens
Accenture a effectué son enquête auprès de 44 assureurs dommages. Parmi eux, 7 compagnies sur 10 ont remarqué une hausse de la fraude à l'assurance. En moyenne, le nombre de sinistres frauduleux observés a augmenté de 10%. Inévitablement, la fraude coute de plus en plus cher à ces assureurs. Ces derniers estiment que les pertes annuelles liées à la fraude à l'assurance en Europe se situent entre 8 et 12 milliards d'euros. Plus accablant encore, 39% des responsables de services sinistres sondés expliquent que entre 5 et 10% des indemnisations versées le sont pour des sinistres susceptibles d'être frauduleux.

Que faire pour limiter la fraude à l'assurance ?

Le cabinet Accenture s'est permis quelques préconisations pour limiter la fraude à l'assurance. Ainsi, il serait important pour les assureurs d'investir dans des outils de détection. Aujourd'hui, beaucoup de compagnies d'assurance ne disposeraient que d'outils dépassés, les empêchant de détecter les abus de manière efficace. La plupart semble cependant en être consciente. Parmi les interrogés, 3 sur 4 entend bien investir dans les prochaines années dans des outils mieux adaptés et plus performants. 16 millions d'euros en moyenne seront alors investis par les assureurs pour améliorer la détection des fraudes.