Les assurances affinitaires sont-elles transparentes ?

Publié par le 19 août 2013

Certains contrats d'assurance ont encore des efforts à faire en termes de transparence. C'est le cas notamment des assurances affinitaires, des assurances de voyages et de certaines assistances automobiles, dont les souscripteurs sont souvent mal informés.

Les assurances affinitaires sont-elles transparentes ?

L'assurance affinitaire dans le collimateur

Les assurances dites affinitaires (téléphone portable, tablette) sont pointés du doigt depuis plusieurs mois par les associations de consommateurs, dont l'UFC-Que Choisir qui estime que ces contrats abusent de leurs souscripteurs.
La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a publié un rapport au début du mois d'Aout 2013, après un contrôle sur les contrats d'assurance affinitaires, voyages et assistances automobiles. L'objectif était de contrôler les clauses abusives de ces contrats, en vérifiant les informations précontractuelles délivrées par ces derniers. Sur les 218 assureurs contrôlés, 32 ont reçu un avertissement, et un procès-verbal a été délivré ainsi qu'une injonction.

Des informations souvent incomplètes

La principale raison pour laquelle ces assurances sont dans le collimateur est le manque de transparence dont elles font preuve. Considérées comme « trop chères, difficiles à résilier et trompeuses pour le consommateur », ces assurances n'offrent que très rarement une information précontractuelle de qualité.

Le projet de loi sur la consommation de Benoit Hamon, récemment votée au Sénat, va dans le sens du consommateur et renforcera ses droits face à ces contrats d'assurance. Cette loi prévoit en effet de permettre aux assurés de résilier les assurances affinitaires à tout moment, ainsi que les contrats auto et habitation.