Impôts : Comment sont-ils calculés ? Les solutions pour les payer ?

Publié par le 8 septembre 2015

Chaque année après les vacances, les impôts arrivent dans les boîtes aux lettres. Impôt sur le revenu, taxe d'habitation, taxe foncière, tout le monde passe plus ou moins à la caisse ! Que doit-on payer, pourquoi et comment ? Et que faire si on ne peut pas payer ?

Impôts : Comment sont-ils calculés ? Les solutions pour les payer ?

Les impôts : à quoi servent-ils ?

Chaque impôt dépend de l'administration qui le perçoit :
- L'impôt sur le revenu va directement dans les caisses de l'Etat avec la TVA et des dizaines d'autres taxes.
Il sert à financer les grandes dépenses de la nation : administration, éducation nationale, santé publique, armée, police, infrastructures etc.
- Les impôts locaux, taxe d'habitation et taxe foncière, sont perçus par les villes, les départements et les régions pour financer les charges liées à leurs compétences : écoles, logements, voirie, environnement, transports, sécurité, culture etc.

Qui doit payer des impôts ?

Les impôts liés aux revenus

Tous les contribuables de plus de 18 ans résidant habituellement en France sont assujettis à l'impôt sur le revenu, s'ils ont touché plus de 9 690 € nets l'année précédente. Mieux vaut privilégier la déclaration et le paiement en ligne des impôts pour un traitement plus rapide.
L'impôt est calculé en fonction des revenus et de la taille de la famille, selon un barème progressif :
- De 9 690 € à 26 764 € : 14 %
- De 26 764 € à 71 754 € : 30 %
- De 71 754 € à 151 956 € : 41 %
- Plus de 151 956 € : 45 %.
Si l'impôt annuel est inférieur à 61 €, le contribuable est exonéré.

A noter que les jeunes de plus de 18 ans qui sont encore chez leurs parents n'ont pas de déclaration individuelle à remplir. Tous les revenus du foyer fiscal sont à déclarer ensemble sur le même formulaire (n°2042).

Les impôts locaux 

La taxe d'habitation est payée par tout habitant d'un logement qu'il soit propriétaire ou locataire. La taxe foncière est payée par les propriétaires des bâtiments. Les deux taxes sont basées sur la valeur locative du logement, multipliée par un taux d'imposition voté par les élus des collectivités territoriales.
Les contribuables aux ressources modestes peuvent être partiellement ou totalement exonérés de taxe d'habitation : veufs ou veufs de plus de 60 ans, personnes en situation de handicap, invalides.
Il en est de même pour la taxe foncière à partir de 65 ans, si les revenus du foyer fiscal sont inférieurs à 10 686 € (pour une personne seule, en 2015, en métropole).

Que faire si on a du mal à payer ses impôts ?

Après les vacances, certains peuvent avoir des difficultés à payer leurs impôts. Pas de panique ! Le fisc peut être compréhensif à condition de tout lui dire. En fonction des difficultés et de leur cause, on peut négocier :
- un délai de paiement : si les revenus de l'année sont inférieurs de 30 % par rapport à la dernière déclaration ;
- une remise gracieuse, partielle voire totale, en cas de situation financière réellement dramatique : longue maladie, divorce très difficile.

A retenir

Pourquoi ne pas penser à un crédit personnel pour payer vos vacances et ainsi conserver de la trésorerie pour payer vos impôts à la rentrée ? Le prêt perso vous dispense en plus de justifier vos dépenses. Pour en savoir plus sur le crédit personnel