Prêt travaux sur Internet : les bonnes pratiques

Publié par le 22 septembre 2015

Vous souhaitez vous lancer dans de grands travaux d'agrandissement ou de rénovation de votre habitat ? Vous allez sûrement devoir passer par un crédit auprès d'une banque ou d'un établissement financier, autorisé à prêter des sommes d'argent à des particuliers. Il est également de plus en plus fréquent, pour un prêt travaux, de souscrire à un crédit en ligne.

Prêt travaux sur Internet : les bonnes pratiques

Les propositions de crédits à la consommation sont courantes sur internet mais il est parfois inquiétant de se lancer en ligne sans avoir eu l'occasion de parler à un conseiller et de balayer nos différentes questions. Voici quelques conseils qui vous aideront à réussir votre prêt travaux en ligne.

Préparer vos pièces justificatives

Un crédit en ligne, comme tout autre crédit souscrit auprès d'une banque, est réel et doit être remboursé. Effectivement, son montant peut varier de 1000 à 50 000 euros, ce qui vous laisse donc de belles possibilités pour vos travaux. Votre situation personnelle, professionnelle ainsi que vos capacités de remboursement seront donc soigneusement étudiées par l'organisme prêteur. Votre demande est effectivement menée en ligne mais une personne la recevra afin de l'étudier avant de vous répondre, en ligne également. Il est donc probable et même rassurant qu'au moment de votre demande, vous deviez télécharger vos justificatifs directement sur le site. Le mieux sera donc de les scanner au préalable et de les enregistrer au format PDF. Vous seront demandés, un relevé d'identité bancaire, un justificatif de domicile, un avis d'imposition et vos trois dernières fiches de paie.

Assurez-vous qu'après simulations, les informations telles que la durée de l'emprunt, la somme exacte empruntée, les modalités de remboursement et échéances et le coût total du crédit soient bien renseignées, avant de faire votre demande. N'hésitez pas à faire un calcul rapide afin de vérifier que votre taux d'endettement, relatif au montant des échéances, ne dépasse pas les 30% d'endettement par rapport à vos revenus. La demande aurait alors de très faibles de chances d'aboutir.

Crédit en ligne : les pièges à éviter

Faites toujours confiance à un établissement connu et reconnu ou à un professionnel installé plutôt qu'à un particulier. Ils sont très nombreux à proposer des crédits en ligne aux personnes qui ne trouvent pas d'établissement qui acceptent de leur prêter de l'argent. C'est une escroquerie bien connue des spécialistes et il y a fort à parier que votre apport sera encaissé très vite mais que les fonds ne se présenteront jamais. Restez vigilants lorsque vous divulguez vos données bancaires, particulièrement. De plus, avec les documents nécessaires à la demande de prêt, un usurpateur d'identité aura de quoi faire ce qu'il veut. C'est pour cela que nous vous recommandons la plus grande prudence.

Attention également aux rachats frauduleux de crédits, en fait menés par de fausses associations derrières lesquelles se cachent des sociétés de crédit classiques.