4600 euros pour lutter contre la désertion des médecins

Publié par le 5 décembre 2012

Marisol Touraine, ministre de la santé a proposé une mesure pour lutter contre les déserts médicaux. Certaines régions françaises, notamment l'Auvergne, souffrent d'un manque de médecins souhaitant pratiquer en zone rurale, et la ministre entend bien rendre attractives ces régions.

4600 euros pour lutter contre la désertion des médecins

4600 euros par mois garantis pendant deux ans : c'est le revenu minimum promis par l'Etat aux « praticiens territoriaux de médecine générale ». Avec cette proposition, la ministre de la santé espère bien inciter les jeunes diplômés de médecine à s'installer dans les déserts médicaux pour permettre un accès aux soins plus facile aux habitants des zones peu denses.

Les avis sont mitigés concernant cette mesure. Beaucoup de médecins l'approuvent, mais certains restent dubitatifs quant à son efficacité. D'autres pensent que la somme promise est insuffisante pour couvrir certains frais qui peuvent parfois être importants. Quoi qu'il en soit, la mesure sera mise en place dès l'année prochaine. Déjà, 18 étudiants en médecine dans l'Allier auraient signé un contrat en promettant de s'installer dans le département pendant 6 ans en échange de cette bourse. Nous attendrons de voir si cette mesure sera efficace sur le long terme.

La ministre de la santé estime que cette mesure ne suffira pas à endiguer les déserts médicaux et compte donc proposer un plan "global et cohérent" le 13 décembre.