Améliorer les niveaux de garantie ou changer de mutuelle ?

Publié par le 21 juillet 2015

Vos besoins en termes de santé changent avec les années et votre mutuelle doit évoluer avec eux. Cependant, il est rare qu'une complémentaire santé propose des adaptations en fonction de l'âge de ses clients. Passé l'âge de 50 ans, nous vous recommandons de revoir votre contrat mutuelle santé. Deux options s'offrent alors à vous : soit vous modifiez le contrat, soit vous changez de mutuelle.

Améliorer les niveaux de garantie ou changer de mutuelle ?

Résilier votre contrat mutuelle : pas si simple

Les contrats mutuelle ne sont pas concernés par la loi Hamon qui permet de résilier de nombreux types de contrats d'assurance à tout moment. Cette possibilité ne vous sera accordée qu'au moment de la date de reconduction de votre contrat. Vous devrez retrouver cette date d'échéance sur votre contrat initial ou en contactant votre mutuelle. Attention, en général, un changement de contrat ou la souscription d'un nouveau forfait vaut reconduction et peut changer la date initiale de souscription.

De plus, un préavis est de un à trois mois est généralement mis en place et pourra donc annuler les économies que vous comptiez réaliser en changeant de mutuelle.

Toutefois, cette résiliation à l'échéance annuelle ne s'applique pas si votre situation a changé et si vous avez à déclarer un mariage, un divorce, un déménagement, un changement de profession ou un départ à la retraite. Vous pourrez dans ces cas demander une résiliation immédiate sans être redevable de mensualités supplémentaires.

De même, vous pouvez résilier votre contrat hors échéance si votre assureur n'a pas respecté son devoir d'information concernant votre faculté de résiliation du contrat ou si vous devez résilier votre actuel contrat pour cause de mutuelle d'entreprise obligatoire.

Modifier son contrat mutuelle au lieu de résilier : les avantages

Si vous ne vous trouvez pas dans l'une des situations exceptionnelles citées ci-dessus, la modification de votre contrat dans le but de l'adapter à vos nouveaux besoins sera peut-être la solution la plus simple et la plus économique.

Certes, vos mensualités augmenteront avec l'ajout de nouvelles options. Mais il est également possible de supprimer certains forfaits ou certaines options qui ne vous sont plus d'aucune utilité, comme par exemple un accompagnement complémentaire concernant la maternité ou face aux risques d'accidents du travail alors que vous êtes désormais à la retraite.

Ne négligez pas la puissance de la relation client et menacez de partir afin d'obtenir un bonus fidélité ou des majorations de remboursements. Ces dernières concernent en général les soins optiques et dentaires mais aussi la prise en charge des dépassements d'honoraires.

Après 50 ans, il est beaucoup plus courant de consulter des médecins spécialisés et ce dernier point n'est donc pas à négliger lors de la négociation de votre nouveau contrat.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de bien comparer les différentes offres (offre de bienvenue, bonus fidélité, devis plus avantageux trouvés via un comparateur de mutuelles, etc.) et de choisir entre modifier ou résilier votre contrat de complémentaire santé.