Aromathérapie : se soigner avec des huiles essentielles

Publié par le 21 juillet 2015

Les huiles essentielles sont utilisées depuis des temps très anciens pour soigner les maux et booster la santé. Ces dernières années, leur utilisation revient en force et vous en trouvez de toutes sortes en magasins spécialisés, en parapharmacie mais aussi sur Internet. L'huile essentielle est en fait un principe actif extrait d'une plante par distillation à la vapeur. Sa matière liquide huileuse lui donne son nom.

Aromathérapie : se soigner avec des huiles essentielles

Quels sont les avantages des huiles essentielles ?

Certains actifs d'huiles essentiels sont très puissants et accompagneront les patients atteints de maladies graves. D'autres, plus doux, accompagneront tout à chacun au quotidien. Leurs propriétés sont innombrables et propres à chaque plante traitée pour obtenir l'huile : antivirales, antispasmodiques, déstressantes, antiseptiques et bien d'autres encore. Il est également possible de trouver des synergies d'huiles essentielles dans certains magasins spécialisés : ils combinent les vertus de plusieurs plantes dans un but précis comme l'aide au sommeil, l'apport de vitalité et la relaxation, par exemple.

Plusieurs types d'administrations sont envisageables. Vous pouvez utiliser les huiles essentielles par voie orale, en les mélangeant par exemple à une cuillère d'huile d'olive et surtout pas dans de l'eau car elles resteraient concentrées et pourraient occasionner des brûlures légères. Par voie cutanée, les huiles essentielles pénétreront dans la peau pour agir directement sur votre organisme. Ce mode d'administration permet de soigner une maladie de peau ou peut avoir des visées cosmétiques par exemples. Les huiles essentielles peuvent également être consommées en inhalation. En général, on met jusqu'à trois gouttes dans un grand verre d'eau, puis on les respire soit par inhalateur, soit via un diffuseur d'huiles non chauffant.

Aromathérapie : se renseigner avant de se lancer

Soyez vigilant toutefois : les huiles essentielles peuvent représenter un risque sérieux pour une personne qui ne sait pas les utiliser. Les plantes sont bénéfiques mais peuvent, lorsqu'elles sont utilisées à trop forte dose, devenir nocives pour votre santé.

Pensez donc toujours à prendre conseil auprès d'un médecin ou de votre pharmacien avant d'utiliser les huiles essentielles. Dans le cas contraire, vous prenez le risque d'abîmer votre foie, de sensibiliser votre système digestif ou d'irriter votre peau.

De plus, des contre-indications existent pour les femmes enceintes ou pour les femmes qui allaitent, ainsi que pour les enfants de moins de 7 ans. Les huiles essentielles sont aussi soupçonnées de favoriser les crises chez les personnes épileptiques. Prudence, donc.

Quels remboursements pour l'aromathérapie ?

L'aromathérapie, désignée comme une médecine douce, n'est pas prise en charge par la Sécurité Sociale. Cependant, une consultation chez votre médecin traitant, pour conseils liés à l'aromathérapie, sera bien remboursée à hauteur de 70% du tarif de base d'une consultation.

N'hésitez pas à vous rapprocher de votre mutuelle. La plupart d'entre-elles proposent maintenant des forfaits dédiés à la médecine douce dans le cadre desquels elles prennent en charge l'aromathérapie.