Le bénéfice net de Malakoff Médéric chute

Publié par le 6 juillet 2012

La dette grecque n'a pas fini d'avoir des répercussions économiques pour tous les acteurs de la zone euros. Malakoff Médéric en a d'ailleurs fait les frais en 2011 avec un recul de son bénéfice net de 17%.

Malakoff Médéric, groupe de protection sociale, a dévoilé un bénéfice net en recul de -17 % pour l'année 2011. Une chute due à la dette grecque qui n'en finit pas d'avoir des répercussions sur les acteurs de la zone euro. En effet, sans cet évènement, le groupe a tenu à insister que son bénéfice aurait augmenté. Malakoff Médéric serait donc allergique à la dette grecque mais reste en bonne santé financière.
Une baisse à relativiser
Malgré cette chute importante de son bénéfice, sa situation s'annonce confortable. Avec une hausse de son chiffre d'affaires pour l'assurance de personne (santé, épargne retraite et prévoyance), Malakoff Médéric affirme déjà pouvoir remplir les conditions de Solvabilité II. Autre bonne nouvelle, le chiffre d'affaires n'augmente pas seulement globalement, il augmente aussi dans toutes ses branches et présente même une percée dans le secteur de la protection individuelle.