Baromètre Hyperassur - IFOP « Les Français et leur mutuelle santé »

Baromètre Hyperassur - IFOP « Les Français et leur mutuelle santé »

Publié par le 15 février 2010

Le baromètre Hyperassur – IFOP nous éclaire sur quatre points clés, dans un contexte d’augmentation avérée du coût des mutuelles santé.
La hausse annoncée des cotisations des mutuelles subie par la plupart des assurés
89% des bénéficiaires d’une mutuelle individuelle disent ne pas avoir d'autres choix que celui de conserver leur mutuelle actuelle, et ce malgré la hausse des prix. En revanche, 6 % envisagent d’abandonner certaines de leurs garanties (dentaire, optique, hospitalisation…). Surtout les jeunes de moins de 35 ans (8%) et les revenus modestes (9%).
Peu d’assurés ont en tête de résilier leur mutuelle faute de moyens pour la payer (1% de l’ensemble des assurés). Là encore, les bas revenus sont les plus nombreux à envisager cette éventualité (5%).

Comparateurs de mutuelles : un potentiel d’information et d’économies à exploiter
42% des sondés se disent intéressés par les sites internet de comparaison de mutuelles.
36% des sondés considèrent que les sites de comparaison de mutuelles sont un bon moyen de se renseigner, d'obtenir des devis et de comparer les offres. 6% des sondés utilisent déjà régulièrement ce genre de sites. On voit donc que le potentiel d’information et d’économies proposé par les comparateurs de mutuelles reste largement sous-exploité par les Français, puisque 94% d’entre eux ne les utilisent pas régulièrement.
A noter : parmi les personnes sans mutuelle santé (6% des Français, d’après le sondage), 81% se déclarent potentiellement intéressées par les comparateurs en ligne, mais seulement 12% disent déjà les utiliser.

Compte tenu du coût de la mutuelle, 11% des jeunes misent sur leur bonne santé
A la question « De quelle manière principale avez-vous choisi votre mutuelle santé ? », 28% des personnes ont répondu s’attacher avant tout au compromis entre les garanties proposées et le prix payé. Mais un fort écart existe entre jeunes et seniors, puisque seulement 20% des moins de 35 ans choisissent leur mutuelle en fonction du rapport garanties/prix, quand dans le même temps 45 % des 65 ans et plus y attachent de l’importance.
11 % des jeunes de moins de 35 ans s’estimant en bonne santé n’hésitent pas à économiser en souscrivant une mutuelle bon marché. Ils sont même 16% des 18-24 ans à n’avoir pas beaucoup de dépenses de santé et à choisir ainsi une mutuelle peu chère. A l’inverse, les plus de 35 ans ne transigent pas sur leur mutuelle : seulement 1% parient sur leur bonne santé pour réaliser des économies.

Une majorité de personnes plutôt satisfaites de leur mutuelle
Alors que 94% des sondés disposent d’une mutuelle santé, 70% d’entre eux se déclarent « plutôt satisfaits » de leur contrat voire même « très satisfaits » pour 17 %. A noter que les bénéficiaires d’une mutuelle d’entreprise (39% des assurés), sont plus enclins à s’avouer « très satisfaits » de leur mutuelle que ceux qui sont couverts par une mutuelle individuelle (23% contre 13%).
Sans surprise, les personnes aux revenus les plus modestes (moins de 1000 euros par mois) sont celles qui souscrivent le moins à une mutuelle (87%), 9% affirmant ne jamais en avoir souscrit.

Tanguy Thévenet, directeur général d'Hyperassur, déclare : « Dans un contexte d’augmentation du coût des mutuelles et de désengagement progressif de l’Etat sur les sujets liés à la santé, le premier Baromètre Hyperassur-IFOP consacré à la thématique « les Français et leur mutuelle santé » nous confirme que les Français sont mis devant le fait accompli : ils n’ont d’autre choix que de se pencher sur leurs mutuelles pour s’informer, bien comprendre les produits, comparer et in fine continuer à être bien assurés au meilleur coût. En tant qu’acteur de référence de la comparaison de mutuelles, le comparateur Hyperassur diffusera périodiquement les résultats de son baromètre afin de suivre l’évolution des habitudes des Français sur ce sujet crucial. »

Plus d’informations ?
Le sondage a été effectué par l’IFOP  auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Pour plus d'informations ou pour obtenir les résultats complets du sondage, merci de contacter Eglantine@wordcom.fr.