Cheveux gris et maladie cardiaque, quel est le lien entre les deux ?

Publié par le 11 avril 2017

Une étude effectuée auprès de 545 volontaires masculins révélerait que les cheveux gris pourraient être un signe annonceur de maladie cardiaque. Un constat qui se base sur différentes similitudes entre le mécanisme biologique propre aux cheveux gris et celui de la formation des plaques de graisse présentes dans les artères. 

Cheveux gris et maladie cardiaque, quel est le lien entre les deux ?

En Egypte, des chercheurs ont effectué une vaste étude auprès de 545 volontaires masculins aux âges très divers. D'abord divisés en deux groupes, tous ont passé un scanner. Le protocole de recherches a fait la distinction au préalable entre ceux qui souffrent d'une maladie coronarienne et ceux qui sont en pleine santé au moment de l'étude.
Parmi les autres critères observés, les chercheurs ont évalué la quantité des cheveux blancs présents sur le crâne des sujets, ainsi que la taille moyenne des cheveux. Le degré de blancheur a été mesuré selon un barème allant de 1 à 5. Les résultats démontrent que les personnes ayant le plus de cheveux gris ont des risques accrus de développer une maladie coronarienne. Les conclusions indiquent que l'âge n'est pas un critère prépondérant : les risques sont identiques.

Cliquez ici pour comparer les assurances santé

Lors de la présentation des résultats de l'étude auprès du Congrès annuel de l'Association européenne de Cardiologie à Malaga, les spécialistes précisent que le grisonnement des cheveux pourrait être considéré comme un signe de risque de crise cardiaque.
Le docteur Irini Samuel, l'un des chercheurs ayant mené cette étude à l'université du Caire, précise qu'il est nécessaire d'effectuer d'autres études et analyses pour comprendre les origines environnementales ou génétiques. L'étude pourrait aussi être étendue sur un panel de sujets féminins, à titre d'approfondissement des recherches sur les maladies cardiaques.