Départ en retraite : dois-je conserver mon contrat collectif ou prendre une mutuelle senior ?

Publié par le 4 mars 2016

Depuis l'entrée en vigueur de la loi ANI début 2016, les employeurs du secteur privé doivent proposer une complémentaire santé aux employés. Lors du départ en retraite, le salarié sera en droit de conserver le contrat collectif ou de le résilier. Quelle est la meilleure option à retenir ? Pour vous aider à faire un choix judicieux, on vous explique les points positifs et les points négatifs de la portabilité de la mutuelle collective d'entreprise.

Départ en retraite : dois-je conserver mon contrat collectif ou prendre une mutuelle senior ?

Mutuelle d'entreprise : la conserver ou la résilier lors du départ à la retraite ?

Conserver ou résilier sa complémentaire santé d'entreprise lors du départ à la retraite ? Voici une question à laquelle vous allez devoir faire face à un moment donné de votre vie. Ainsi, il est pratique de lister les points positifs et les points négatifs de la portabilité d'une mutuelle. Pour connaître les garanties et les avantages des mutuelles obligatoires d'entreprise

Les points positifs de la portabilité pour les jeunes retraités

  • Continuer à bénéficier des garanties de la complémentaire de santé d'entreprise
  • Une portabilité encadrée par la loi
  • L'assureur doit transformer le contrat collectif en contrat de santé individuel avec réévaluation du montant de la cotisation.

Les points négatifs de la portabilité pour les jeunes retraités

  • Payer des garanties inutiles. Exemple : l'orthodontie pour les enfants ne sera d'aucun intérêt pour un jeune retraité
  • Des garanties qui ne correspondent pas toujours aux besoins du jeune retraité. Par exemple : remboursement minimum dans les prothèses auditives
  • Une cotisation plus élevée. Le jeune retraité paie la totalité de sa complémentaire santé.

Pourquoi privilégier une mutuelle individuelle senior à sa mutuelle santé d'entreprise ?

Il faut être réaliste. Avec l'âge, les problèmes de santé s'amplifient. Des problèmes de santé minimes, mais qui nécessitent des consultations régulières auprès des professionnels de santé. Par exemple, une personne sur cinq de plus de 60 ans doit généralement subir une intervention de la cataracte. En tant que jeune retraité, il faut donc anticiper son avenir en adhérant à une mutuelle qui sera à vos côtés car adaptée à votre âge et vos besoins.

De plus une bonne complémentaire n'est pas nécessairement plus onéreuse. Cette couverture doit simplement répondre à vos besoins et être en mesure de s'adapter au fil des années. De fait, la mutuelle individuelle pour senior peut être un bon compromis puisque les garanties proposées ne reflètent que vos besoins. Vous ne jetez plus ainsi d'argent par les fenêtres.

À titre purement informatif, nous vous recommandons de prévoir votre avenir en cherchant une bonne complémentaire de santé avant votre départ en retraite. Cette recommandation vous permettra de trouver la mutuelle qui vous correspond et à des prix attractifs. Apprenez qu'il est difficile de trouver une complémentaire après 70 ans. Il est donc vivement préconisé de souscrire à une mutuelle le plus tôt possible, avec une garantie viagère. Pour en savoir plus sur les éléments à prendre en compte pour choisir une bonne mutuelle pour senior

Départ en retraite et portabilité : que dit la loi ?

La loi Évin et la loi ANI encadrent la portabilité des garanties proposées par la complémentaire de santé collective. De fait, il faut retenir les points essentiels suivants :

  • L'assureur ne peut pas vous refuser la portabilité de la mutuelle entreprise (loi ANI sur la généralisation des contrats collectifs)
  • Le jeune retraité doit en informer l'assureur. Le délai de réflexion ne peut pas excéder 6 mois
  • L'assureur doit maintenir les garanties
  • La portabilité de la complémentaire de santé est de 12 mois
  • La réévaluation du montant de la cotisation est limitée à 50 %.