Dépassement d'honoraires : l'accord enfin signé

Publié par le 26 octobre 2012

C'est officiel ! L'accord entre l'Assurance Maladie et les médecins français a été approuvé à son tour par l'Unocam (L'union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire: mutuelles et assurances santé). Vous n'avez entendu parler que de ça cette semaine. Cet accord prévoit de contrôler les dépassements d'honoraires des médecins du secteur 2.

Dépassement d'honoraires : l'accord enfin signé

Des négociations enfin terminées

C'est hier soir que l'accord a été finalement signé par l'Assurance Maladie, les complémentaires santé et 3 syndicats de médecins (la confédération des syndicats médicaux français, les syndicats des médecins libéraux et le syndicat des Médecins Généralistes). Le Gouvernement s'en réjouit : Marisol Touraine, ministre de la Santé, déclare que cet accord sera un véritable coup de pouce pour les Français, leur assurant un meilleur accès aux soins. Pourtant, il semblerait que tous les signataires ne soient pas réellement satisfaits, notamment de la qualité de l'accord obtenu. L'Etat aurait accéléré les négociations en mettant sous pression les signataires, prévoyant de trancher si aucun accord n'était conclu rapidement.

Mais qu'en pensent les Français ?

Les résultats d'un sondage Viavoice pour le CISS (Collectif Interassociatif Sur la Santé) sont tombés aujourd'hui, montrant clairement que les Français n'approuvent pas vraiment les décisions prises dans cet accord. 80% des Français ne trouvent pas normal que des dépassements d'honoraires soient pratiqués par les médecins. En outre, un tiers des Français jugerait qu'un dépassement de 50% du tarif Sécu par un médecin est déjà abusif. Concrètement, une consultation chez un spécialiste facturée 42 euros est jugée trop élevée pour les sondés, par rapport au tarif conventionnel de 28 euros. Aussi, 36% des Français estimeraient que le moindre dépassement est abusif.
D'autre part, au sein de cet accord, les mutuelles participeraient à la revalorisation des tarifs des médecins du secteur 1. A propos de cela, 61% des sondés craignent que des répercussions sur le prix des contrats des complémentaires santé se fassent sentir.

Il est possible que, suite à cet accord, le prix des mutuelles augmente. Utiliser un comparateur de mutuelle peut être une solution pour trouver une mutuelle pas cher.