Détection perte auditive

Publié par le 21 juillet 2015

La perte auditive est un handicap sérieux qui empêche la personne qui en est atteinte de vivre correctement si elle a été habituée à bien entendre toute sa vie. Si vous avez le moindre doute concernant votre capacité auditive et si vous pensez que vous avez perdu une partie de votre audition, n'hésitez pas à vite consulter. Cela est d'autant plus important après l'âge de 50 ans. Voici quelques précisions concernant la détection de la perte auditive.

Le test de détection de perte auditive

Le test auditif est sans douleur et dure moins d'une heure. Il va être question de vous faire écouter des sons basés sur des fréquences différentes et à des volumes différents afin de vérifier vos capacités auditives.

Suite au test, l'audioprothésiste ou le médecin ORL vous expliquera les résultats et commentera les performances de votre spectre auditif avant de déterminer quels volumes de sons vous pouvez toujours entendre et quels volumes vous ne pouvez plus entendre. Pour certains sons, il est normal de ne plus les distinguer en prenant de l'âge et cela n'a rien d'inquiétant.

Il déterminera alors si vous avez besoin ou non d'un soutien auditif, sous la forme d'une prothèse. Certaines lacunes auditives ne peuvent pas être réglées par les prothèses cependant. Dans ce cas, le médecin vous l'indiquera afin de vous préparer progressivement à cette nouvelle contrainte.

S'équiper d'un appareil auditif

Avant de vous équiper, le médecin vous posera beaucoup de questions sur votre mode de vie, sur vos interactions avec les gens et sur vos besoins relatifs à la conduite, à vos loisirs et à votre travail. Il pourra ensuite déterminer quel type d'appareil est fait pour vous.

Le coût d'un appareil auditif peut-être conséquent et il n'est couvert qu'à 70% par la Sécurité sociale, et cela seulement s'il résulte d'une maladie. Il vous faudra donc vous rapprocher de votre mutuelle complémentaire afin de connaître la prise en charge réelle d'un tel dispositif.

Avec le coût de la prothèse, il faudra calculer l'intervention du prothésiste mais aussi les stages d'adaptation, le suivi, le contrôle effectué régulièrement par le prothésiste, et ce jusqu'à ce que vous n'ayez plus besoin de votre prothèse ou à l'inverse pendant les années à venir.

Enfin, sachez que la pose d'un appareil auditif demande une adaptation importante. Le prothésiste l'aura configuré en tenant compte de votre mode de vie et de vos besoins et il devra dans les premiers temps le régler en direct, avant que vous ne puissiez entendre correctement. Soyez patient et suivez à la lettre les conseils de votre médecin.