Les assurances devront participer au redressement des finances publiques

Publié par le 3 octobre 2012

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 a été annoncé dernièrement. Sur l'année, ce ne sont pas moins de 5 milliards d'euros de recettes qui seront attendus. Plusieurs mesures ont été annoncées pour arriver à ce résultat.

Les assurances devront participer au redressement des finances publiques
Baisse du prix des médicaments, cotisations supplémentaires pour les retraites, multiples taxations sur des produits de consommation (Tabac, bière...), et une taxe sur le secteur financier dont fait partie l'assurance. C'est sur ce dernier point que se porte notre intérêt. Dans leur participation au redressement des finances publiques, les sociétés d'assurance seront taxées à hauteur de 7% de leur capitalisation. Cependant, un plafond de taxation sera mis en place à 5% des fonds propres des sociétés pour éviter un déséquilibre de leurs ratios de solvabilité. L'assurance vie n'est pas touchée par cette réforme, car elle conserve les prélèvements forfaitaires libératoires à hauteur de 35% avant 4 ans, 15% entre 4 et 8 ans et 7.5% après 8 ans.

Il y a de grandes chances que cette taxe supplémentaire pour les compagnies d'assurance se répercute sur les tarifs d'offres d'assurance. Pour compenser, un comparateur d'assurance peut permettre de réaliser quelques économies. Pour les dépenses de santé, une bonne mutuelle santé est aussi un moyen de réduire leur coût.