Les complémentaires santé de plus en plus chères

Publié par le 26 avril 2013

Le bilan 2012 du Fonds de la couverture maladie universelle publié dans l'Argus de l'Assurance constate que les tarifs des complémentaires santé ont connu une hausse surprise en 2012.

Les organismes de complémentaires (mutuelles, sociétés d'assurance et organismes de prévoyance) sont taxés sur leur chiffre d'affaires hors-taxe par le Fonds de la CMU. Or, ce chiffre d'affaires a grimpé de 5,1% en 2012, s'élevant alors à 32,1 milliards d'euros. L'Argus de l'Assurance précise que la plus forte hausse concerne les organismes de prévoyance (+6,8%), puis les sociétés d'assurance (+4,9%) et enfin les mutuelles (+2,2%).

Jean-François Chadelat, président d'honneur du Fonds CMU ne cache pas sa surprise. Personne ne s'attendait à une hausse aussi considérable du chiffre d'affaires des complémentaires. D'autant plus que la taxe spéciale sur les conventions d'assurance (TSCA) a été augmentée à 7%. L'évolution du chiffre d'affaires des concernés aurait dû être beaucoup plus modérée.
Une seule explication : les tarifs des complémentaires santé ont considérablement augmenté. « Cela veut dire qu'avec la TSCA à 7 % l'acheteur moyen d'un contrat, qu'il soit individuel ou collectif, a dû subir une hausse de plus de 12 %. Sans compter les phénomènes de démutualisation et de réduction de garanties» explique le président du Fonds CMU.