Les doutes sur la vaccination

Publié par le 24 février 2014

Certains le voit comme un instrument de santé indispensable lorsque d'autres ne lui font pas confiance, le vaccin, inventé en 1796 entraine toujours le débat. Dans le monde, 9 personnes sur 10 sont pour le vaccin et acceptent de se faire vacciner. La part de la population contre le vaccin est cependant de plus en plus importante et de plus en plus fermement opposé. Non couverts par la sécurité sociale, les vaccins sont pris en compte par les mutuelles à différents taux.

Les doutes sur la vaccination
Le rôle du Vaccine Confidence Project, un groupe de travail d'expert à la London School of Hygiene and Tropical Medicine est de promouvoir la vaccination dans le monde. Pour réussir leur mission, ces experts ont cherché à comprendre les origines du rejet de la vaccination, qu'elles soient culturelles, politiques ou sociales. Ils ont identifié deux raisons principales de rejet du vaccin, les croyances religieuses ou la peur et les rumeurs autour des effets secondaires.

Les parents refusant de faire vacciner leurs enfants à cause des effets secondaires sont de plus en plus nombreux. On attribue cette augmentation à internet qui est largement utilisé par les mouvements anti-vaccin. Le web donne de l'ampleur aux rumeurs et effraie les parents cherchant à protéger leurs enfants. Les experts estiment que le conseil personnalisé par les médecins des patients est souvent suffisant pour convaincre les parents anxieux de la fiabilité et les vrais risques maitrisés du vaccin.