Orthodontie: quel prix pour un joli sourire ?

Publié par le 19 juillet 2010 Orthodontie: quel prix pour un joli sourire ?

Dans ses 21 propositions pour réduire la progression des dépenses de santé, l'Assurance Maladie pointe du doigt les honoraires pratiqués pour les soins d'orthodontie.  Les dépassements d'honoraires se sont généralisés en France, si bien qu'une facture d'orthodontie affiche fréquemment un montant entre deux et trois fois supérieur au barème fixé par la Sécurité Sociale.


Le cabinet de conseil Jalma remarque également une concentration des tarifs les plus élevés en Ile de France.  Pour un semestre de traitement correspondant à un acte classique et courant (la pose d'un appareil et son suivi), il faut compter en moyenne 718,50€ en France, alors qu'à Paris la même prestation coûte 1130€.

Face à ces prix très élevés et peu remboursés par les mutuelles, l'inégalité sociale est réelle : dans ces conditions, l'accès à l'orthodontie est loin d'être l'affaire de tous. C'est pourquoi l'Assurance Maladie s'est penchée sur une idée de plafonner les dépassements d'honoraires.

Les contrôleurs de l'Assurance Maladie estiment pouvoir déceler les abus : un orthodontiste a pour règle de fixer ses tarifs « avec tact et mesure » et les contrôleurs s'attacheront à vérifier que le spécialiste a effectivement adapté ses honoraires à la capacité de paiement de chacun de ses patients.

Le gouvernement étudie actuellement ce dossier et annoncera en septembre s'il est envisageable d'instaurer un plafonnement des dépassements d'honoraires sur les actes d'orthodontie. En attendant, certains Français n'hésitent pas à aller se faire soigner en province ou à l'étranger où les tarifs pratiqués sont moins élevés. D'autres encore se tournent vers les écoles d'orthodontie où ils sont soignés par des étudiants en cours de formation.