Succès des lois anti-tabac

Publié par le 1 avril 2014

Depuis la loi Evin de 1991, il est interdit, en France, de fumer dans tous les lieux publics et professionnels. On attribut environ 600 000 décès au tabagisme passif chaque année, dont 73 000 en France. Des chercheurs ont mesuré l'impact positif des lois anti-tabac sur l'asthme et sur les naissances prématurées.

Succès des lois anti-tabac

Lien entre le tabagisme et hospitalisation

Des chercheurs ont analysé les résultats de onze études réalisées en Amérique du nord et en Europe. Ils ont étudié les cas de 2,5 millions de naissances et de 250 000 hospitalisations d'enfants pour asthme entre 2008 et 2013. Le constat est clair, le taux de naissance prématurées et d'asthme, peu importe le pays, ont baissé de 10 % à la suite des lois anti-tabac du type Evin.

Ces études prouvent ainsi les bénéfices des lois anti-tabac dans les lieux publics, en plus de mettre en évidence un lien entre tabagisme passif et naissance prématurée. Des études précédentes avaient déjà révélé que certains évènements cardiovasculaires et problèmes respiratoires prenaient leurs origines dans la cigarette.

Les bénéfices économiques des lois anti-tabac

Les lois anti-tabac ont un effet prouvé sur la santé de la population, un réel bénéfice pour les personnes fragiles, enfants et femmes enceintes.

En plus de l'intérêt sur la santé, les lois de restrictions du tabagisme permettent également de faire de vraies économies pour l'état. Des chercheurs ont calculé qu'une baisse de 10 % des hospitalisations pour des problèmes respiratoires liés au tabagisme en Europe et aux Etats-Unis représentait une économie de 5 millions d'euros.

Il est important de protéger sa santé avec une bonne mutuelle. Faites la comparaison sur notre site pour trouver celle qui correspondra le mieux à vos besoins.