Expatriés : quelle assurance santé choisir ?

Publié par le 21 juillet 2015

Vous partez à l'étranger, seul ou en famille, sur du long terme ? N'oubliez pas de vous vérifier que vous êtes bien couvert par une assurance santé avant votre départ. En effet, tous les pays n'ont pas le même système de santé : sur certains continents, l'accès aux soins - même d'urgence - coûte très cher. Voici quelques explications afin de vous permettre de vous protéger au mieux contre les dépenses imprévues relatives à votre santé à l'étranger.

Expatriés : quelle assurance santé choisir ?

L'assurance expatriés, pour qui ?

Le statut d'expatriés, défini par le régime de la Sécurité sociale française, est attribué à toute personne qui part vivre à l'étranger :

  • soit pour y travailler,
  • soit pour suivre son conjoint ou ses enfants dans le cas d'une personne retraitée.

Par conséquent, si une entreprise sur place vous embauche ou si une entreprise française vous envoie travailler à l'étranger, vous obtiendrez le statut d'expatrié. Toutefois, dans le premier cas, vous serez travailleur expatrié et dans le second cas, vous serez seulement expatrié.

Si vous êtes considéré comme travailleur expatrié, vous perdrez votre affiliation à la Sécurité sociale et vous devrez souscrire au système de d'assurance maladie en vigueur dans le pays concerné. Vous serez donc soumis aux mêmes cotisations obligatoires que les habitants de ce pays et vous ne serez plus redevables de celles que vous versiez à la Sécurité sociale française.

Quel régime spécifique de sécurité sociale pour les « expatriés » ?

Si vous êtes seulement expatrié, vous devrez alors souscrire à la Caisse de Sécurité sociale des Français résidant à l'étranger, autrement appelée CFE.

Cette dernière procédera alors aux remboursements au même titre et sur la même base tarifaire que la Sécurité sociale française. A votre retour en France, elle se chargera directement du transfert de votre dossier et vous serez à nouveau dépendant de la Sécurité sociale française.

Attention cependant, le CFE ne vous dispense en aucun cas de payer vos cotisations obligatoires à l'assurance maladie du pays où vous déménagez.

Partir à l'étranger pour une entreprise française : prévenez votre mutuelle

Nous vous recommandons d'informer votre mutuelle complémentaire santé de votre nouvelle situation ou de prendre un contrat mutuelle si cela n'est pas déjà fait. Vous devrez alors bien préciser que vous partez vivre à l'étranger et dans quelles circonstances.

En effet, certaines mutuelles peuvent vous accompagner dans l'avancement des frais qui peuvent être très onéreux selon les pays. Elles peuvent également vous proposer une assistance santé sur place lorsque le système santé du pays concerné est précaire. D'autres garanties sont souvent proposées en option.

D'autre part, votre mutuelle est peut-être en mesure de vous proposer un forfait assurance au premier euro. Cela est particulièrement intéressant puisqu'elle s'engage alors à rembourser chaque euro dépensé qui n'aurait pas été indemnisé par la CFE. De quoi partir plus sereinement !