Fiche remboursement : Dentiste

Publié par le 24 mars 2017

Nombreux sont ceux qui ont peur d'aller chez le dentiste. L'ADF (Association Dentaire Française) révèle que 7 Français sur 10 vont chez le dentiste une fois par an. Mais au-delà de la peur de la douleur, la peur du prix est aussi présente : Combien coûte une consultation ? Et surtout quels remboursements peut-on espérer ?

Fiche remboursement : Dentiste

1. Chirurgien-dentiste ou stomatologue, qui consulter ?

Ces deux spécialistes se consacre à la santé de notre bouche mais sous des angles différents. Un chirurgien-dentiste possède une formation en chirurgie dentaire et ne se consacre qu'aux maux qui affectent nos dents.
Le stomatologue quant à lui, possède un diplôme en médecine générale avec une spécialisation en stomatologie. Un stomatologue est expert pour tout ce qui concerne les maladies de bouche comme les cancers de la langue par exemple, mais en aucun cas il ne remplace un chirurgien-dentiste. Pour des soins courants type détartrage, la consultation se fera chez ce dernier.
Leurs tarifs sont légèrement différents puisqu'une consultation chez un chirurgien-dentiste coûte en moyenne 23 euros, tandis qu'une consultation chez un stomatologue coûte en moyenne 28 euros. Bien sûr, selon les régions et les praticiens, les prix peuvent varier fortement.


2. Quel remboursement pour les soins et prothèses dentaires ?

La plupart des soins réalisés par le chirurgien-dentiste sont remboursés par la Sécurité Sociale, cela va des soins courants (caries, détartrage) à l'orthodontie (remboursée seulement pour les enfants de moins de 13 ans) en passant par les prothèses dentaires figurant dans la liste de Produits et Prestations de l'Assurance Maladie.
La consultation d'un chirurgien-dentiste ainsi que les soins réalisés sont remboursés à 70% du Tarif Conventionnel. De plus, et contrairement à la plupart des soins remboursés, la participation forfaitaire obligatoire de 1 euros n'est pas imposée pour les soins dentaires. Pour une consultation à 23 euros remboursée à 70%, le montant du remboursement sera de 16,10 euros et non de 15,10 euros comme pour un généraliste.
Il faut tout de même noter que si le taux de remboursement reste le même, la base du remboursement est différente selon les soins (dentaires ou prothèses). En effet, les soins dentaires sont remboursés sur la base du Tarif Conventionnel alors que les prothèses le sont sur la base du Tarif de Responsabilité. Le Tarif Conventionnel correspond à un tarif basé sur le prix fixe du soin. En revanche, le Tarif de Responsabilité est fixe mais le prix de la prothèse dépend des honoraires du dentiste consulté. C'est ce qui explique un reste à charge parfois très élevé ou des prix très différents pour la pose de prothèses dentaires.

Par exemple, un détartrage, coûte 28,92 euros (Tarif Conventionnel). Remboursé à 70%, le reste à charge du patient sera de 8,68 euros.
En revanche, pour la pose d'une couronne, la base de remboursement est de 107,50 euros. Le remboursement se fait à hauteur de 70%, ce qui donne 75,25 euros.
Mais puisque le chirurgien-dentiste peut choisir le prix de la couronne, le reste à charge peut vite augmenter tandis que le montant du remboursement restera identique.

Cliquez ici pour comparer les assurances santé

3. Je dois consulter mon dentiste pour une petite carie, combien cela va-t-il me coûter ?

Comme précisé plus haut, une carie est un soin courant, donc remboursé à 70% du Tarif de Convention. Suivant l'état d'avancement de la carie, le prix et donc le montant du remboursement ne sera pas le même.

Pour une carie légère à une face, le calcul sera :

Montant remboursé = Tarif Conventionnel x Taux de Remboursement

soit : 16,87 x 70% = 11,81€

Et le reste à charge du patient sera donc de 5,06 euros.

Pour une carie plus sérieuse à deux faces, le calcul se fera sur le même principe à ceci près que le Tarif Conventionnel est de 28,92 euros. Le montant remboursé pour ce type de carie est donc de 20,24 euros et le reste à charge de 8,68 euros.

Ces calculs ne concernent que les soins, il faut également compter le prix de la consultation du dentiste qui est de 23 euros, remboursé de 16,10 euros. En tout, la consultation et le soin coûte 27,91 euros au patient après remboursement.


4. Et pour un inlay-core ?

Un inlay-core permet de reconstruire une partie d'une dent cariée. De cette façon, il agit comme un support pour faciliter la pose d'une couronne. Ce genre d'opération est souvent onéreuse (parfois jusqu'à 400 €) car malgré un Tarif de Convention fixé à 122,55 euros et remboursé à 70% (soit 85,79€), les chirurgiens dentistes choisissent eux-même leurs honoraires.

Par exemple, si le dentiste facture l'inlay-core à 200 euros, le montant du remboursement du remboursement de l'opération est de 85,79 euros.

200 - 85,79 = 114,21€

Le reste à charge sera donc de 114,21€ auxquels il faut ajouter le montant de la consultation (23 euros remboursés à 70% soit 16,10 pour un reste à charge de 6,90 euros).
En tout, la pose d'un inlay-core coûtera environ 121,11 euros. En principe, une complémentaire santé de moyenne gamme viendra prendre en charge une bonne partie de cette somme.