La prise en charge de l'ostéopathie

Publié par le 17 juillet 2015

L'ostéopathie est une pratique médicale peu connue de la plupart des gens. Ses résultats sont pourtant souvent très satisfaisants. Revenons ensemble sur ce qu'est l'ostéopathie et sur sa prise en charge par la Sécurité sociale.

La prise en charge de l'ostéopathie

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

L'ostéopathie est une médecine non conventionnelle qui consiste à diagnostiquer mais aussi à traiter les dysfonctions de la micro mobilité des tissus du corps humain, responsables de différents troubles de la santé, par la manipulation unique de la main. De nombreuses personnes y ont recours afin de soulager des migraines qui n'ont trouvé aucun remède, voire même un mal de dos ou des sensations de brûlures.

Cette médecine alternative a également fait ses preuves auprès de patients atteints de maladies graves, par un soulagement de leurs douleurs chroniques.

Ostéopathie : quelle prise en charge ?

Étant donné que l'ostéopathie est considérée comme une médecine non conventionnelle, elle ne rentre pas dans le parcours de soins classique et n'est pas remboursée par la Sécurité sociale. L'ensemble des frais liés à la consultation et à l'intervention d'un ostéopathe ne pourront donc pas être couverts, même partiellement, par votre caisse d'Assurance Maladie.

Il en sera de même pour l'ensemble des médecines alternatives, déclarées comme non conventionnelles.

Ostéopathie : le rôle de la mutuelle santé

Si vous avez déjà l'habitude de consulter régulièrement un ostéopathe, au moment de choisir votre mutuelle, pensez à demander quelles sont les conditions de remboursement pour ce type de prestations. En effet, tout comme d'autres médecines douces, votre mutuelle complémentaire santé peut prendre en charge ce type de soins. Si elle rembourse l'ostéopathie, vous devrez donc lui transmettre directement votre facture puisqu'aucune feuille de soins ne transitera par la caisse d'Assurance Maladie.

En général, les mutuelles complètes prennent en charge l'ostéopathie, en imposant toutefois un plafond de remboursement qu'il ne faudra pas dépasser. N'hésitez pas à passer par des comparateurs de mutuelles en ligne afin de savoir quelle mutuelle prend cela en charge et dans quelles limites.

Les médecines non conventionnelles soulagent parfois là où toutes les autres ont échoué. N'hésitez donc pas à vous tourner vers l'ostéopathie, si vous pensez que cela peut vous soulager. Toutefois, gardez bien en tête qu'aucune prise en charge de la Sécurité sociale n'est possible.