Mutuelle : l'UMP complique l'accès aux soins pour les sans papiers

Publié par le 4 novembre 2010

Les députés UMP ont restreint l'accès à l'Aide médicale d'Etat, en votant un droit d'entrée de 30 euros pour donner accès à l'AME aux sans papiers, couverture gratuite dont bénéficient actuellement 215.000 personnes.

Mutuelle : l'UMP complique l'accès aux soins pour les sans papiers

Les députés ont créé mardi un nouveau droit d'entrée de 30 euros pour les étrangers en situation irrégulière aux faibles ressources (moins de 634 euros par mois pour une personne seule).

Les élus de la majorité ont également exclu des soins les actes « au service médical rendu faible », comme les traitements de la stérilité et les cures thermales. Mais « L'essentiel » du dispositif destiné aux sans-papiers « est préservé », a assuré la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

L'AME a bénéficié en 2009 à plus de 200.000 personnes

Cette modification avait été annoncée durant l'été par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot. Selon elle, il s'agit "d'améliorer le pilotage et la gestion du dispositif", dont le coût devrait être de 535 millions d'euros en 2010, pour un peu plus de 200.000 bénéficiaires. Mais le système "est préservé", a assuré Roselyne Bachelot.

De nombreuses associations qui viennent en aide aux sans-papiers ont dénoncé une "stigmatisation" des étrangers. L'association France Terre d'Asile s'est ainsi émue de cette proposition qui, selon elle, "constitue une aberration politique" et "une grave erreur du point de vue de la santé publique". "La participation financière risque d'écarter des étrangers a priori sans ressources du système de santé français, qui attendront d'être mourants pour se présenter aux portes des hôpitaux", a ajouté l'association.

Le montant du budget de l'AME s'établira à 588 millions pour 2011.