DevisRapideSanté
Votre mutuelle à partir de 5,61€ /mois
Comparez les assurances santé en 2 minutes :

Quelles sont les personnes à assurer ?

Un ou plusieurs enfants ? 

arrow

Mutuelle Optique

Votre vue vous préoccupe mais vous hésitez à vous rendre chez l'ophtalmologiste par crainte de payer trop cher ? Vous devez vous procurer des lunettes ou des lentilles chez l'opticien ?

Comme pour le remboursement dentaire, le remboursement optique de la Sécurité sociale est souvent insuffisant pour des soins optiques spéciaux. La vue est pourtant le sens prioritairement utilisé par l'Homme. Pour garder vos yeux en bon état tout en préservant votre budget santé, comparez les mutuelles optiques avec Hyperassur.com et trouvez une assurance pas chère adaptée aux soins optiques dont vous avez besoin.

  1. Un remboursement de la Sécurité sociale insuffisant
  2. L'intérêt d'une bonne complémentaire santé optique
  3. Une mutuelle optique pour bien soigner ses yeux après 50 ans
  4. Le type de remboursement optique : en pourcentage ou en forfait

Un remboursement de la Sécurité sociale insuffisant

L'Assurance Maladie ne rembourse les soins optiques qu'à hauteur de 60% du taux de convention (TC). Si vous avez déjà eu à porter des lunettes ou des lentilles, vous savez que les remboursements de la Sécurité sociale sont très bas et souvent en-dessous des devis optiques. Il faut en outre que les dispositifs médicaux optiques soient sur la liste des produits et prestations (LPP) de l'Assurance Maladie pour être remboursés. Les frais d'optique peuvent alors représenter une part importante dans vos dépenses de santé. De ce fait, choisir une bonne mutuelle optique peut s'avérer nécessaire pour ne pas subir un « reste à charge » important.

Il faut savoir que les remboursements de la Sécurité sociale dépendent de l'âge de l'assuré (moins ou plus de 18 ans) et de l'ampleur de la correction. Une fois muni de votre ordonnance, l'opticien devra vous remettre un devis détaillé vous permettant de choisir en toute connaissance de cause.

Les montures de lunettes

Le montant pris en charge par la Sécurité sociale se divise toujours entre la monture et les verres de vos lunettes.

En ce qui concerne les montures, elles sont remboursées à 60% sur la base d'un tarif fixé à 2,84 € pour des lunettes adultes et 30,49 € pour des lunettes enfants.

Les verres de lunettes

Les verres des lunettes sont remboursés à 60% sur la base de tarifs variables selon le degré de correction. Le remboursement est plus élevé lorsque l'ampleur de la correction est plus importante.

Pour les adultes, le coût moyen de deux verres simples est de 100 € pour un remboursement moyen de 14 €. Pour les enfants en revanche, il y a une meilleure prise en charge : le coût moyen des deux verres est de 55 € pour un remboursement moyen de 30 €.

Les lentilles

Les lentilles sont rarement remboursées.

Cependant, si votre ophtalmologue a reconnu que vous étiez atteint d'un trouble visuel que de simples lunettes ne peuvent pas toujours bien corriger, vous pouvez peut-être être remboursé. En effet, la Sécurité sociale rembourse à 60% TC les affections suivantes :

  • Astigmatisme irrégulier
  • Myopie égale ou supérieure à 8 dioptries
  • Strabisme accomodatif
  • Aphakie
  • Anisométropie à 3 dioptries
  • Kératocône

Ce remboursement s'effectue sur la base d'un forfait annuel, par œil, fixé à 39,48 €.

Les lunettes de soleil adaptées à votre vue

Vous aimeriez savoir si vous pouvez bénéficier de lunettes de soleil adaptées à votre vue ? Sachez que la Sécurité sociale ne rembourse vos verres teintés que si vous souffrez d'un des troubles visuels suivants :

  • Affections oculaires (conjonctivite intense, kératite, iritis, cataracte centrale ou congénitale, rétinopathie)
  • Myopies fortes, lorsqu'elles s'accompagnent de photophobie
  • A titre exceptionnel, certaines photophobies, lorsqu'elles n'entrent pas dans le cadre des affections désignées ci-dessus

Pour en savoir plus sur les remboursements optiques et sur un éventuel renouvellement de vos lunettes, vous pouvez vous rendre sur le site de l'Assurance Maladie.

L'intérêt d'une bonne complémentaire santé optique

Prenant conscience qu'il existe un écart important entre les frais optiques réels et les remboursements de la Sécurité sociale, les mutuelles optiques proposent de nombreuses garanties optiques.

Votre assurance santé optique peut ainsi prendre en charge tout ou partie des frais non remboursés par l'Assurance Maladie.

Choisissez la mutuelle optique qui correspondra :

  • à votre profil,
  • aux personnes que vous souhaitez assurer au sein de votre famille,
  • aux soins dont vous avez besoin en fonction de votre analyse,
  • au type de remboursement,
  • et au délai de carence que vous pouvez accepter.

Et surtout, n'hésitez pas à comparer les offres des mutuelles optiques.

Regardez notamment si elles remboursent partiellement ou totalement certaines opérations des yeux (myopie, presbytie, astigmatisme, hypermétropie, etc.). En effet, les opérations réfractives ont un coût moyen se situant entre 1 200 et 3 000 € selon le défaut corrigé. L'aide de votre mutuelle peut donc être appréciable.

Une mutuelle optique pour bien soigner ses yeux après 50 ans

Avec l'âge, les yeux se fatiguent. Cataracte, glaucome, presbytie… les problèmes oculaires sont monnaie courante après une cinquantaine d'années. Il s'agit en réalité des conséquences directes de l'allongement de l'espérance de vie puisque certains organes, comme les yeux, déclinent en vieillissant.

Plusieurs troubles visuels sont liés à l'âge :

  • Vieillissement normal de l'œil et de ses composants, les personnes de plus de 50 ans doivent s'y résoudre avec regret : passé cet âge, il n'est en général plus possible de lire confortablement sans correction. Cela s'appelle la presbytie.
  • Autre exemple, les symptômes de la cataracte peuvent se résumer par une vision embrouillée et voilée. Certaines mesures permettent de ralentir le développement de la cataracte (protéger ses yeux du soleil, manger des fruits et légumes riches en antioxydants, consommer de la lutéine qui se retrouve dans certains légumes verts, ne pas fumer, etc.). A un stade plus avancé, une opération chirurgicale est possible.
  • Le glaucome est une maladie de l'œil qui touche 10% des plus de 70 ans. Les personnes atteintes d'un glaucome sont bien souvent sans symptômes durant une vingtaine d'années, puis la vision périphérique apparaît embrouillée. Les personnes âgées de plus de 40 ans ont donc tout intérêt à passer un examen complet de la vue tous les 2 ou 3 ans et à adopter un mode de vie sain.
  • Entraînant une perte progressive de la vision centrale qui devient floue, la dégénérescence maculaire (DMLA) touche surtout les personnes âgées de plus de 55 ans. Si les dommages déjà causés par la macula sont la plupart du temps irréversibles, des mesures permettent de la prévenir (manger des fruits et légumes riches en antioxydants, ne pas fumer, ne pas négliger les oméga-3, limiter les gras saturés, éviter les aliments sur le gril, faire de l'exercice) et passer bien évidemment un examen complet tous les 2 ou 3 ans.

Après 50 ans, il est donc d'autant plus recommandé de souscrire une bonne mutuelle qui complètera substantiellement les remboursements de la Sécurité sociale. Quel que soit le mode de remboursement des contrats qui vous sont proposés, n'hésitez pas à faire des simulations.

Sachez qu'une bonne mutuelle peut par exemple rembourser des soins comme la gymnastique oculaire chez l'orthoptiste.

D'autre part, si la Sécurité sociale ne rembourse pas les opérations réfractives, les opérations des yeux à but médical (cataracte, glaucome et strabisme) sont prises en charge totalement par la Sécurité sociale. En revanche, les éventuels dépassements d'honoraires ne seront pas remboursés par l'Assurance maladie. Votre mutuelle peut donc compléter les remboursements.

Enfin, le « Pass lunettes » a pour vocation d'aider les personnes âgées aux revenus modestes à s'équiper de soins optiques à moindre coût. Les personnes de plus de 60 ans bénéficiant de l'Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) peuvent souscrire un contrat chez l'une des complémentaires santé participant à l'opération lancée par l'association Optique Solidaire.

Le type de remboursement optique : en pourcentage ou en forfait

En pourcentage :

En règle générale, les remboursements pour l'optique sont exprimés en pourcentage du tarif de convention de la Sécurité sociale. Mais le tarif de base étant dérisoire, ne vous laissez surtout pas impressionner par des pourcentages mirobolants du type 500% ou 600% du TC.

Par exemple, n'oubliez pas que la part de la Sécurité sociale en matière de montures de lunettes adultes ne dépasse jamais une vingtaine d'euros. En réalité, 600% du tarif de base à 2,84 € équivaut à un remboursement complémentaire à hauteur de 17,04 € !

En forfait :

De façon concrète, ce type de remboursement prend la forme d'une somme périodique fixe. Cette formule est bien plus avantageuse et permet de connaître à l'avance le forfait de remboursement.

Une mutuelle peut, par exemple, vous rembourser 100 € pour la monture et 150 € pour chaque verre de lunettes par an.