Ordonnance médicale à l’étranger, comment s’y prendre ?

Publié par le 21 juillet 2015

Il y a encore peu de temps, vous pouviez circuler dans toute la zone européenne, et même en dehors, avec une ordonnance délivrée sans mentions particulières par votre médecin traitant. Elle faisait office de justificatif de passage avec des médicaments à la douane et permettait de s'approvisionner dans n'importe quelle pharmacie étrangère.

Ordonnance médicale à l’étranger, comment s’y prendre ?

Mais depuis 2013, le médecin est tenu d'apposer plusieurs mentions obligatoires dans le but de pallier le trafic de médicaments, de plus en plus important. Voici quelques explications concernant cette ordonnance transfrontalière.

Ordonnance transfrontalière : les mentions obligatoires

Votre médecin devra obligatoirement ajouter certaines mentions à son ordonnance. Ces dernières permettront au pharmacien étranger de juger de la véracité de l'ordonnance et d'en savoir plus sur le patient et son état de santé. Voici les mentions obligatoires :

  • Le nom, le prénom, le sexe et la date de naissance du patient, pour vérification sur remise d'une pièce d'identité,
  • L'identification complète du médecin prescripteur ainsi que son numéro de téléphone accompagné du bon indicatif, si une vérification est souhaitée par le pharmacien,
  • La liste exhaustive et la posologie des médicaments prescrits ainsi que leur dénomination commune internationale.

Attention, si votre médecin refuse de donner l'autorisation de remplacer le médicament désigné par un générique, il devra ajouter la mention "non substituable" en face de la ligne qui concerne ce médicament.

Pourquoi demander une ordonnance transfrontalière

Nous vous recommandons de demander systématiquement une ordonnance transfrontalière si vous savez que vous allez voyager dans les trois mois à venir. Cela vous permettra de conserver vos traitements avec vous, qu'il s'agisse de contraception sous ordonnance ou de traitements plus lourds.

Les personnes atteintes de maladies chroniques tout particulièrement, et dont la prise de traitement est quotidienne et indispensable, devront demander cette ordonnance afin d'accéder à leurs médicaments de n'importe quelle pharmacie en Europe. De plus, les précisions obligatoires apportées par le médecin traitant rassureront le patient car elles limitent fortement les erreurs.

Veillez tout de même à vérifier auprès de votre médecin traitant que votre traitement est bien disponible dans le pays dans lequel vous vous rendez. Si tel n'est pas le cas, vous devrez prévoir du stock et certaines douanes peuvent vous poser problème si vous n'avez pas une ordonnance très claire avec vous.