Prothèses mammaires défectueuses : l'assurance maladie prendra en charge les remboursements

Publié par le 29 septembre 2010 Prothèses mammaires défectueuses : l'assurance maladie prendra en charge les remboursements

Roselyne Bachelot a annoncé le remboursement par l'assurance maladie des frais médicaux et chirurgicaux engendrés par les implants mammaires défectueux de la société Poly implant prothèse (PIP), placée depuis en liquidation judiciaire.

Quelque 30000 femmes sont concernées, "20 % relèvent de la chirurgie réparatrice suite à un cancer du sein et 80 % de la chirurgie esthétique", a précisé la ministre de la santé.

Alertée par un taux anormalement élevé de rupture de ces implants, l'Agence française de sécurité sanitaire (Afssaps) avait recommandé aux femmes portant ces prothèses mammaires de consulter leur chirurgien.

L'Afssaps recommande que les femmes chez qui ces prothèses ont été implantées bénéficient d'un examen clinique et d'une échographie tous les six mois au lieu d'un examen annuel. Elle demande aussi à ce que toute rupture ou suspicion de rupture d'une prothèse conduise au retrait des deux implants.