Remboursement des prothèses dentaires

Publié par le 31 mai 2012

Les soins les plus courants, comme le détartrage ou le soin de caries sont en général facturés à un tarif proche du tarif conventionnel par les dentistes. En revanche les soins plus lourds, comme le traitement des gencives peuvent donner lieu à des dépassements. Dans ce cas, mieux vaut avoir une bonne mutuelle santé.

Les prothèses dentaires

Dans le cas des prothèses dentaires le tarif de remboursement soins dentaires de la sécurité sociale est très faible comparé au frais réellement payés. Une prothèse métallique est facturée à environ 250€, une en céramique plus de 600€.

Quelque soit la matière de la prothèse, la sécurité sociale vous remboursera toujours selon la même base (tarif de convention). Il existe cependant différents niveaux de remboursements qui varient en fonction du type de soins apportés et du type de prothèse (SPR). Les niveaux  de soins pour une prothèse les plus courants sont : SPR 33, SPR 50, SPR57, SPR67. Ces niveaux correspondent à différents types de soins réalisés par le dentiste et conditionnent leurs remboursements. Plus l'indice SPR est élevé, plus le remboursement de la sécurité sociale est élevé. Une mutuelle calcule le remboursement en fonction du tarif de base ou selon un forfait préétabli. Dans le cas d'une SPR 50 (prothèse dentaire classique) le remboursement sera de 107.5€.

Quelques de tarifs de convention pour les prothèse dentaires

Prothèse :                                          Base                      Montant remboursé par la sécurité sociale

Couronne                                          107,50 €                                              75,25 €

Inlay-core                                          122,55 €                                              85,78 €

Bridge 3 éléments                             279,50 €                                              195,65 €

Ces tarifs sont valables au 25/03/09 mais sont suceptibles de modification par la sécurité sociale. Les tarifs indiqués supposent que les soins s'inscrivent dans le parcours de soins avec un remboursement de base de 70%.