DevisRapideSanté
Votre mutuelle à partir de 5,61€ /mois
Comparez les assurances santé en 2 minutes :

Quelles sont les personnes à assurer ?

Un ou plusieurs enfants ? 

arrow

Remboursement santé

Vous êtes dans le flou et vous souhaitez avoir une idée globale du remboursement en matière de santé ? Hyperassur.com vous propose des lignes de compréhension pour comprendre comment et combien vous serez remboursé pour vos soins médicaux.

Notre système médical offre des soins de qualité que bon nombre de pays nous envient. Néanmoins, les remboursements en santé pris en charge par la Sécurité sociale sont plus faibles qu'auparavant. Ils ont donc de plus en plus vocation à être pris en charge par les mutuelles santé. Vous vous demandez si vous êtes couvert au mieux pour vos ennuis de santé ? Comparer avec Hyperassur.com vous permet de trouver une bonne mutuelle adaptée et au meilleur prix. Mais d'abord quelques axes de compréhension.

Le remboursement santé en quatre points

Pour avoir une idée globale du remboursement de vos soins médicaux, il faut retenir quatre points :

  • Frais réels : c'est la somme totale que vous avez réellement dépensée pour vos soins médicaux.
  • Remboursement Sécurité sociale : c'est la part de remboursement de l'Assurance Maladie en fonction de la Base de Remboursement (BR). Ce tarif sert de référence à la Sécurité sociale pour définir le montant de remboursement auquel l'assuré a droit. Sachez que l'Assurance Maladie ne rembourse qu'un pourcentage du tarif de référence.
  • Remboursement Mutuelle santé : c'est la part de remboursement de votre complémentaire santé. Les remboursements de vos soins médicaux peuvent se présenter sous la forme d'un pourcentage ou d'un forfait.
  • Reste à ma charge : après intervention de la Sécurité sociale et de la Mutuelle, c'est la somme qui reste à votre charge et que vous devez vous-même assumer (dont la participation forfaitaire à 1€, les franchises médicales, etc.).

Comment être remboursé par la Sécurité sociale ?

Pour que le mécanisme de la Sécurité sociale s'enclenche, vous devez respecter certaines conditions :

Être affilié à l'un des régimes de l'Assurance Maladie

Il existe trois principaux régimes : le régime général, le régime agricole et le régime social des indépendants. Mais l'Assurance Maladie comprend également de nombreux autres régimes spéciaux (le régime de la SNCF, d'EDF-GDF, des marins et inscrits maritimes, des clercs et employés de notaire…). D'autre part, les personnes à charge peuvent être rattachées à l'assuré social en qualité d'ayants droit.

Médecin traitant à déclarer et parcours de soins coordonnés

Le parcours de soins coordonnés consiste à confier à votre médecin traitant la coordination des consultations et soins pour votre suivi médical. Vous pouvez librement choisir et changer de médecin traitant. Profitez d'un prochain déplacement à son cabinet pour remplir le formulaire ou effectuer la déclaration en ligne. A défaut d'une telle déclaration, vous devrez supporter des pénalités financières. Sachez ensuite que certains spécialistes ne sont pas concernés par le parcours de soins coordonnés : vous pouvez les consulter directement sans passer par votre médecin traitant (gynécologue, ophtalmologue, stomatologue, psychiatre, chirurgien-dentiste).

Carte Vitale à présenter

Votre carte vitale doit être présentée à tous les professionnels de santé. Plus de feuille de soins à envoyer, la carte Vitale vous permet d'être remboursé sous cinq jours. Vous devez la mettre à jour au moins une fois par an et après chaque changement de situation personnelle ou professionnelle.

Feuille de soins à transmettre

Pour obtenir le remboursement de vos dépenses de santé, vous devez remettre à votre caisse d'Assurance Maladie votre feuille de soins (et si besoin votre ordonnance) par voie électronique via la carte Vitale ou par support papier.

L'accord préalable pour certains soins spécifiques

Votre praticien peut vous informer de la nécessité de formuler une demande d'accord préalable pour un soin particulier. En effet, la prise en charge de certains actes et traitements médicaux est soumise à l'accord préalable de l'Assurance Maladie (certains actes de masso-kinésithérapie, certaines pathologies inhabituelles…).

Participations forfaitaires à votre charge

En plus du ticket modérateur (partie des dépenses restant à la charge de l'assuré), vous devez normalement assumer la participation forfaitaire à 1€, les franchises médicales et autres forfaits spécifiques. Lorsque vous bénéficier du tiers payant, vous êtes dispensé de régler immédiatement le professionnel de santé.

Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rendre sur le site de l'Assurance Maladie.

Combien serai-je remboursé par la Sécurité sociale ?

Sous ces conditions, la Sécurité sociale prend généralement en charge jusqu'à 70% de vos dépenses de santé.

Le montant de remboursement de l'Assurance Maladie pour une consultation médicale varie en fonction de plusieurs critères : la discipline du médecin (généraliste ou spécialiste), son secteur d'activité (secteur 1 ou secteur 2 avec dépassements d'honoraires), le type de dépense de santé, l'âge du patient, etc.

Lorsque vous achetez vos médicaments, l'Assurance Maladie prend en charge tout ou partie de leur coût. Mais attention, ce dispositif n'est plus applicable si vous refusez les médicaments génériques.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'Assurance Maladie.

Serai-je mieux remboursé par une complémentaire santé ?

Le remboursement de la Sécurité sociale restant incomplet. Aussi, souscrire à une mutuelle pour vos dépenses en santé est capital pour maintenir un niveau de soin correct. Il est plus prudent d'avoir une mutuelle santé car si vous avez d'importants besoins en santé ou ne serait-ce même qu'un coup dur, vous risquez de payer très cher.

Le rôle même d'une mutuelle est de réduire votre facture santé. De par une souscription volontaire, cette couverture santé permet une meilleure prise en charge de vos soins tels que :

  • les soins optiques (lunettes de vue, lentilles de contact, etc.)
  • les soins dentaires (prothèses dentaires, implants, orthodontie, etc.)
  • les soins pouvant accompagner une hospitalisation, y compris dans une clinique

Laisser traîner une pathologie même bégnine peut souvent entrainer des complications. Aussi, couvert par une bonne mutuelle, vous hésiterez moins à vous soigner par crainte de payer trop cher.

Votre assurance santé peut ainsi prendre en charge tout ou partie des frais non remboursés par l'Assurance Maladie.

Si vous n'êtes pas soumis à une mutuelle d'entreprise obligatoire, choisissez la meilleure mutuelle santé en fonction :

  • de votre profil et budget
  • des personnes à assurer au sein de votre famille (sachant qu'au plus vous assurez de personnes, au plus vous bénéficierez de tarifs intéressants)
  • du niveau de couverture dont vous avez besoin (analyse passée, présente et future rigoureuse recommandée).
  • du type de remboursement (attention : des remboursements en pourcentage du type « 600% » peuvent impressionner mais ils sont à calculer en fonction du Tarif de Convention et sont la plupart du temps moins intéressants que les remboursements en forfait).

Ce que peut vous apporter notre comparateur de mutuelles : des économies en toute tranquillité

Pas de précipitation : prenez le temps de comparer pour choisir une mutuelle santé adaptée et à petit prix grâce à notre service de comparaison indépendant. Comparez les devis simplement, gratuitement et efficacement parmi notre panel croissant de partenaires. Hyperassur.com est là pour vous aider à trouver en quelques clics une mutuelle santé à la carte !