Cytotec : danger pour les femmes enceintes

Publié par le 28 février 2013

Suite au scandale Diane 35, c'est au tour du Cytotec de faire parler de lui. Ce médicament anti-ulcère est également détourné de son usage et serait utilisé pour déclencher des accouchements. L'agence Nationale de sécurité du médicament tire la sonnette d'alarme.

Cytotec : danger pour les femmes enceintes

Le Cytotec pourrait être dangereux pour la mère et l'enfant

Le Cytotec : cet anti-ulcère est parfois détourné de son usage premier et servirait à déclencher des accouchements chez certaines femmes, mais aussi à favoriser l'expulsion du fœtus en cas d'IVG ou de fausse couche.
L'agence du médicament (ANSM) donne l'alerte, et demande aux gynécologues et obstétriciens de ne plus l'utiliser à ces fins. Le Cytotec pourrait présenter des risques graves, notamment de rupture de l'utérus, hémorragies internes ou d'anomalies cardiaques du fœtus. Ces risques sont rares, mais constituent un motif suffisant pour l'agence du médicament pour demander l'arrêt total de ces pratiques.

Après l'affaire Diane 35 et Cytotec, l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament entend bien mettre fin à tous les détournements d'usage de médicaments. Ces deux derniers font partie d'une liste très longue de médicaments prescrits hors AMM (autorisation de mise sur le marché). Dans les mois qui suivent, d'autres mises en garde de l'ANSM devraient arriver.