La cigarette électronique est sur toutes les lèvres

Publié par le 19 septembre 2013

On dénombre 15 millions de fumeurs en France, créant un marché de choix pour ce produit innovant qui a déjà séduit 5 millions de français. De nombreuses boutiques s'ouvrent et proposent un choix de parfum toujours plus variés (plus de 80) pour attirer un nombre croissant d'adeptes, même si les effets sur la santé ne sont pas encore confirmés.

Le principal critère d'attraction est le prix. En moyenne, l'e-cigarette est 5 fois moins chère que la cigarette normale. Le deuxième critère qui fait basculer les fumeurs est la nocivité, vraisemblablement réduite.

Selon la Société française de tabacologie, l'e-cigarette est très certainement moins nocive qu'une cigarette normale car celle-ci  contient par exemple du goudron, une substance extrêmement toxique. La ministre de la Santé, Marisol Touraine s'est quand même penchée sur les effets à long terme de la cigarette électronique et  a commandé une étude sur ses risques et bénéfices. Déjà, la législation sur l'e-cigarette s'est renforcée pour protéger les consommateurs et leur famille. Ainsi, elle sera bientôt interdite aux mineurs.