Nouvelles idées pour la lutte contre les déserts médicaux

Publié par le 14 décembre 2012

Marisol Touraine déclarait le 2 décembre dernier qu'elle mettrait en place une bourse pour les jeunes diplômés de médecine désirant s'installer dans des zones désertées par les médecins, leur assurant un salaire mensuel de 4600 euros pendant deux ans. Aujourd'hui, la ministre de la santé revient sur le devant de la scène avec d'autres idées pour combattre la désertification médicale.

C'est le quotidien « Le Monde » qui suite à une interview de la ministre le 13 décembre 2012 dévoile le plan de lutte contre les déserts médicaux qu'elle prévoit de mettre à jour. Voici les différentes propositions qu'elle souhaiterait mettre en place :
  • Prévoir de nouvelles conditions d'exercice pour les jeunes médecins désireux de s'installer dans les zones désertées ;
  • Créer un pôle de soins de proximité par région ;
  • Augmenter le nombre d'étudiants boursiers s'engageant à s'installer en zone rurale à hauteur de 1500 d'ici 2017 (ils sont uniquement 350 pour le moment)
  • Développer dans ces zones des centres de santé regroupant plusieurs médecins ;
  • Tous les étudiants en médecines devront effectuer un stage en cabinet de médecine générale ;
  • Demander aux ARS (Agences Régionales de Santé) de rencontrer et de partager avec les étudiants
L'objectif de Marisol Touraine est simple : elle souhaite que les déserts médicaux disparaissent totalement d'ici à 2015. Pour cela, pas de mesure de coercition, mais des incitations pour les jeunes médecins à s'installer volontairement dans ces zones en manque de professionnels de la santé. Ainsi, elle compte assurer aux habitants de ces régions un meilleur accès aux soins, et de meilleures prestations de santé.