Remboursement de l’IVG et de la contraception pour les mineures dès le 31 mars

Publié par le 12 mars 2013

Marisol Touraine, ministre de la santé, avait annoncé que l'IVG serait remboursé à 100% par la Sécurité Sociale et que la contraception serait gratuite pour les filles de 15 à 18 ans. Vendredi 8 mars, elle confirme que ces changements seront effectifs le 31 mars 2013.

Remboursement de l’IVG et de la contraception pour les mineures dès le 31 mars
Les députés avaient voté en faveur de ces mesures en octobre dernier. Le 31 mars, entrera en vigueur la gratuité de la contraception pour les mineurs et de l'accès à l'interruption volontaire de grossesse pour toutes les femmes. Ces mesures faisaient partie des promesses de campagne de François Hollande,  malgré le cout qu'elles pourraient représenter pour l'Assurance Maladie (environ 13,5 millions d'euros).

Une IVG coute entre 200 et 450 euros

Jusqu'alors, un avortement coutait entre 200 et 450 euros à une femme, en fonction de la méthode utilisée (médicament ou intervention chirurgicale) et du lieu d'opération (hôpital public ou cabinet médical). Les IVG étaient déjà remboursées à 100% pour les filles mineures, et ne l'étaient qu'à 70% ou 80% pour les femmes majeures.

Contraception gratuite pour les mineures, sauf pilules de 3ème et 4ème génération

Les moyens de contraceptions qui seront gratuits pour les mineures dès le 31 mars seront ceux qui sont d'ores et déjà remboursés partiellement. Exit donc le patch contraceptif, l'anneau vaginal , la cape cervical, les préservatifs, et les pilules de 3e et 4e génération dont le déremboursement est prévu depuis plusieurs mois. Ainsi, seuls les pilules de 1ère et 2ème génération, l'implant contraceptif hormonal et le stérilet seront remboursés à 100% pour les mineurs. Ils sont aujourd'hui remboursés à hauteur de 65%.