Santé : Plus qu’un euro avancé chez le médecin ?

Publié par le 23 septembre 2013

A travers le système d'un tiers payant, l'état veut instaurer la suppression de l'avance du prix du soin chez le médecin. Le malade couvert par une mutuelle ne débourserait rien en donnant sa carte vitale pour une consultation. Ce système est déjà en vigueur pour les pharmaciens.

Santé : Plus qu’un euro avancé chez le médecin ?
Le but de ce dispositif est d'améliorer l'accès aux soins de proximité pour les patients les plus modestes. Faute de prise en charge compréhensive, ceux-ci font souvent un usage inapproprié du système des urgences, bien plus coûteux à la sécurité sociale.

Cependant, la mise en place du tiers payant entraîne de nombreuses difficultés. Le gouvernement souhaite créer un nouveau circuit de paiement pour prendre en charge le tarif de consultation, entre la sécurité sociale (70%), les mutuelles et le patient qui devrait débourser seulement un euro de franchise.

Les syndicats de médecins sont favorables à la création de ce dispositif mais insistent sur le fait que la mise en place du tiers payant ne se fera pas dans l'immédiat due à sa complexité.