Méfiance envers la vente de médicament sur internet

Publié par le 5 février 2014

La vente de médicament en ligne est autorisée en France depuis le 02 juillet 2013 d'après un décret de 2003. Seules les pharmacies physiques ont le droit de vendre sur internet des médicaments disponibles sans ordonnance en libre-service. Le système est donc en place et très sécurisé cependant il ne reçoit qu'un succès très limité.

Méfiance envers la vente de médicament sur internet
Une enquête (baromètre PHR/Ifop) a été réalisée en octobre 2013 par l'intermédiaire de questionnaires auto-administrés sur un échantillon de plus de 1 000 adultes. Elle met en évidence le manque d'engouement pour la vente de médicaments en ligne chez les français. On compte seulement 4 % des répondants ayant déjà acheté des médicaments en ligne. Pour 57 % des personnes interrogées, la vente en ligne n'est pas encore assez sécurisée et ils sont 70 % à ne pas se sentir prêt à sauter le pas.

La méfiance porte sur l'origine et la qualité des médicaments. Ils sont également 38 % à penser qu'internet ne peut pas remplacer le service et les conseils du pharmacien. Il apparait que cette peur est loin d'être infondée et plus de 60 % des médicaments vendus en ligne sont des contrefaçons.

Cependant, malgré la méfiance des consommateurs, la tendance s'inverse. Ils sont passés de 13 à 30 % des personnes interrogées à se déclarer prêts à acheter leurs médicaments sur internet entre 2012 et 2013. Pour stabiliser cette tendance, les députés français mettent en place les directives de sécurité européenne sur le secteur.