Santé et bien-être : préparer l’hiver avec une bonne alimentation

Publié par le 15 octobre 2015

Alors qu'on enregistre les premières températures négatives et que le passage à l'heure d'hiver se profile (24/10), certains en profitent pour adapter leur alimentation à la saison froide. Voici nos conseils nutrition pour être en forme jusqu'au printemps.

Santé et bien-être : préparer l’hiver avec une bonne alimentation

Grossir en hiver, une situation que connaissent bien des milliers de Français qui grossissent en moyenne de 500 g à 2 kg pendant cette période. Loin d'être une fatalité, même si le calendrier n'est pas toujours d'une grande aide (Noël, Nouvel an, Epiphanie, Chandeleur), la prise de poids hivernale peut être limitée si l'on adopte les bons réflexes.

La fausse bonne idée : manger plus

Première erreur à éviter, manger en quantité plus importante et plus gras de peur de ne pas supporter le froid. En réalité, nous avons tendance à être plus sédentaire en hiver, à faire moins d'activité et nous stockons donc plus facilement les graisses. S'il faut s'accorder de temps en temps une petite raclette, il convient de surveiller davantage sa ligne l'hiver que l'été.
L'idée n'est pas de manger plus, mais de manger mieux et surtout des fruits et des légumes. Ils sont moins attirants que pendant l'été et pourtant ils sont nos meilleurs alliés contre la fatigue et les petits virus qui s'installent à mesure que le thermomètre baisse.

La vraie bonne idée : des fruits et légumes de saison

Du côté des fruits, le kiwi ou l'orange sont riches en vitamine C qui stimule le système immunitaire. Il faut bien entendu privilégier les produits de saison : citrouille, choux, poireau, brocoli, navet, carotte, mangue, raisin, prune.
Autres aliments aux bienfaits multiples, notamment sur le système nerveux pour éviter l'état dépressif de l'hiver ou sur la circulation sanguine pour mieux lutter contre le froid, les fruits secs (amandes, abricots, noix, figues) et les poissons gras types maquereau, sardine ou saumon.

La soupe : aussi utile qu'un bon manteau

Tous les nutritionnistes sont d'accord pour conseiller de manger un fruit à chaque repas et de consommer une soupe tous les soirs.
La journée type en hiver devrait commencer par un petit déjeuner équilibré classique (une boisson chaude, céréales, laitage), un déjeuner complet (féculent, viande ou poisson, fromage, fruit) et enfin un repas léger (soupe, fruit).
Vous l'aurez compris, la soupe est le repas d'hiver par excellence. Facile à préparer et offrant des possibilités illimitées, elle réchauffe, augmente la sensation de satiété grâce aux fibres des légumes et hydrate car en hiver on a tendance à boire moins d'eau. Pour l'accommoder, privilégiez les épices au sel et évitez la crème fraîche, la viande blanche ou le fromage que certains aiment utiliser pour « améliorer » leur soupe.
Enfin dernier avantage de la soupe, elle est économique. Vous voilà fin prêt pour affronter l'hiver !

Pour en savoir plus, retrouvez tous nos conseils bien-être et guides santé