Santé : inquiétude des Français face à la baisse des remboursements

Publié par le 10 novembre 2011

Les inquiétudes sur l'évolution des remboursements de la Sécu augmentent chez les Français, comme le montre le Baromètre Santé de La Banque Postale-La Mutuelle Générale-« La Tribune ».

Santé : inquiétude des Français face à la baisse des remboursements

Bien que l'emploi préoccupe davantage les Français, la santé et la qualité des soins arrivent en deuxième position des préoccupations des Français, d'après l'édition 2011 du Baromètre santé de La Banque Postale - La Mutuelle Générale- « La Tribune » réalisé par TNS Sofres.

La satisfaction des Français vis-à-vis du niveau du remboursement de la Sécurité sociale baisse à 53 % en 2011 contre 59 % l'an dernier et 64 % en 2007. En outre, plus d'un quart des Français (27 %) avouent avoir reporté des dépenses de santé en 2011 faute de moyens (+ 4 points par rapport à 2010). La proportion allant même jusqu'à 40 % chez les employés.

Craintes sur l'évolution des remboursements

L'évolution des remboursements inquiète une large majorité des personnes interrogées (81% de pessimistes, contre 76% en 2007). La plus grande baisse de satisfaction provient du niveau de remboursement des médicaments (- 8 points à 59 % en 2011, contre 67 % en 2007). Deux Français sur trois désapprouvent le déremboursement de certains médicaments au « service médical rendu » jugé insuffisant.

Malgré tout, les dispositifs gouvernementaux de maîtrise des dépenses de soins ont été compris. Près de 9 Français sur 10 déclarent ainsi accepter les médicaments génériques, et 86 % disent respecter le parcours de soins coordonné de la Sécurité sociale, gage d'un meilleur remboursement.

Néanmoins, 56 % des Français considèrent que l'État « doit tout mettre en oeuvre pour que la Sécurité sociale rembourse le plus possible les dépenses de santé des Français, quitte à augmenter les impôts ».