Santé : Un Français sur quatre renonce à se soigner à cause de la crise

Publié par le 21 septembre 2010 Santé : Un Français sur quatre renonce à se soigner à cause de la crise

Suite à la crise économique, les Français tendent à négliger leur santé. La part des assurés sociaux qui préférent différer leurs soins est ainsi passée de 11 % à 23 % en un an selon le nouveau baromètre « Cercle Santé Europ Assistance ».


Malgré tout, deux tiers des Français considèrent encore que la France est le pays dans lequel on est le mieux soigné et le mieux remboursé pour les frais de santé.

Les Français s'estiment donc plutôt bien lotis, à tel point qu'un tiers des personnes interrogées s'accorderai à l'idée de payer davantage d'impôt ou de cotisations obligatoires dans le but de subventionner le système de soins. En outre, 28 % privilégient une hausse de franchise pour chaque acte médical, et 23 % se tourneraient vers une hausse des cotisations d'assurance complémentaire et mutuelle.