Sophrologie : quels remboursements attendre ?

Publié par le 2 décembre 2015

Discipline de développement personnel, spécialisée dans la réduction du stress, la sophrologie a le vente en poupe. Il faut dire qu'avec deux salariés sur dix souffrant de stress, voire de burn-out pour un sur dix, les patients potentiels ne manquent pas. Mais avant d'essayer, il est utile de se questionner sur les remboursements. Les séances de sophrologie sont-elles bien remboursées ? Eléments de réponse.

Sophrologie : quels remboursements attendre ?

Sophrologie et remboursements : l'intérêt de choisir une mutuelle adaptée

Si vous êtes adepte de la sophrologie ou que vous souhaitez découvrir ses bienfaits, votre seul interlocuteur pour tout ce qui touche aux remboursements sera votre mutuelle. En tant que médecine non-conventionnelle (ou médecine douce ou encore médecin alternative), elle ne fait l'objet d'aucune prise en charge par la sécurité sociale. Autrement dit, n'espérez pas obtenir le moindre centime de la part de votre CPAM pour vos séances chez un sophrologue, un spécialiste de la relaxation qui facture ses séances 50 € en moyenne.

A noter que certains médecins peuvent avoir suivi une formation en sophrologie, mais il y a fort à parier que la consultation spécialisée ne sera pas facturée au même prix que la consultation classique. S'il s'agit de votre médecin traitant, vous serez remboursé à 70 % sur la base de 23 € (maximum 25 € si celui-ci pratique des tarifs libres). Tout le reste, en cas de dépassement d'honoraires, sera à votre charge. Si vous consultez en dehors du parcours de soins, vous serez remboursé 30 % sur la base de 23 €. Vous devrez assumer la somme restante sur la facture.

Les habitués de la sophrologie ne le savent que trop bien, pas facile de trouver une mutuelle qui rembourse bien cette discipline. Certes, les grandes compagnies spécialisées dans les complémentaires santé se préoccupent de plus en plus des médecines douces ou alternatives et proposent souvent, en option dans les contrats d'entrée et de moyenne gamme (compris dans les contrats haut de gamme), un pack médecine douce ou forfait bien-être. Vos séances de sophrologie feront alors l'objet d'une prise en charge partielle. Selon les contrats, nous avons observés, parmi les offres présentes dans la comparaison mutuelle santé de Hyperassur, ces différentes propositions :

  • 25 € / séance avec un maximum de 5 séances /an
  • 40 € / séance avec un maximum de 4 séances /an
  • forfait annuel de 200 €
  • 100 % de 5 séances /an

Cela peut paraître insuffisant quand on sait les tarifs pratiqués et qu'un protocole de sophrologie comprend entre 5 et 10 séances. Attention aussi car la sophrologie ne fait pas toujours partie des pratiques prises en charge par les mutuelles. Si L'homéopathie, l'acupuncture ou encore l'ostéopathie sont bien représentées dans les forfaits médecins douces, vérifiez bien avant de choisir que la sophrologie en fait également partie. Précisons que pour obtenir un éventuel remboursement de vos séances, il vous faudra transmettre à votre mutuelle une attestation de soin de la part du praticien.

Mieux comprendre la sophrologie

La sophrologie : en quoi cela consiste ?

La sophrologie telle que nous la connaissons est une discipline assez récente dont les bases ont été fixées dans les années 60 par un neuropsychiatre colombien, Alfonso Caycedo. S'il fallait la résumer, on peut dire qu'elle fait le lien entre plusieurs techniques orientales et occidentales de relaxation et de méditation. Fondée sur la pleine conscience du corps et de l'esprit, elle consiste à enchaîner les exercices de respiration et les étirements (la relaxation dynamique) et les exercices mentaux (perception corporelle et visualisation positive). Par certains aspects, elle évolue à la frontière de l'hypnose. A noter qu'il n'existe aucun contact physique entre le praticien et son patient et chaque séance commence généralement par un entretien afin d'évaluer l'état de forme mentale et physique du patient.

Les bienfaits de la sophrologie

Comme toutes les médecines douces, la sophrologie ne peut être envisagée seule pour soulager une pathologie. Au mieux, elle servira de complément à un traitement ou accompagnera le patient dans une démarche de prévention. Ses effets seraient reconnus pour aider à combattre le stress, l'anxiété et les troubles du sommeil. Elle serait utile aussi pour une préparation à la grossesse, pour un régime ou pour lutter contre une addiction. Enfin, la sophrologie est conseillée dans le cadre du développement personnel, pour améliorer notamment la confiance en soi ou la socialisation.

Comment trouver un sophrologue ?

On a vu que certains médecins pouvaient pratiquer la sophrologie mais ses techniques sont ouvertes à tous, issus du monde médical ou non, via plusieurs dizaines de formations dans toute la France. Si à priori la sophrologie est sans danger (aucune manipulation, aucun traitement médicamenteux), mieux vaut faire appel à un spécialiste reconnu afin de s'assurer de l'utilité des séances. Nous vous conseillons de choisir un sophrologue près de chez vous dans la liste des diplômés et recommandés par la Fédération des Ecoles Professionnelle en Sophrologie.