Comparateurs d'assurances : trublions ou facilitateurs ?

Comparateurs d'assurances : trublions ou facilitateurs ?

Publié par le 1 mai 2011

Les comparateurs d’assurance, acteurs relativement récents dans la pièce qui se joue, pourraient-ils à terme servir l’intérêt des professionnels du secteur ?

Comparer les prix (ou tout au moins les rapports prestation/prix) de chez soi à partir d’un simple ordinateur personnel : voilà bien une application dont des centaines de milliers de consommateurs auront rêvé avant l’ère d’internet, et ce quel que soit le produit convoité. Certes, essayer une moto nécessitera encore longtemps un déplacement sur le lieu de vente.
En revanche, jusqu’à une date récente, dénicher le meilleur contrat d’assurance exigeait beaucoup plus de temps qu’il n’en requiert aujourd’hui.

Grâce à qui ? Les sites de comparaison de produits d’assurance, bien sûr !
La plupart d’entre eux servent avant tout l’intérêt des automobilistes (et de leurs assureurs, évidemment). Mais dans bien des cas, la moto apparaît également au menu proposé. Ils s’appellent assurland.com, lelynx.fr, assuremieux.com, kelassur.com, comparer-monassurance.com, hyperassur.com ou encore misterassur.com. Ils sont accessibles en quelques secondes et inondent l’internaute d’un flot – en général bien canalisé – d’informations. Pour résumer leur raison d’être, on pourrait dire que leur action profite de la tendance – ah, la “comparite” chronique chez le consommateur ! – en même temps qu’elle en amplifie les effets – plus le choix s’annonce riche de propositions, plus l’exigence en matière de choix s’affirme chez le prospecteur…