Un Français sur trois est contraint d'économiser sur les soins médicaux

Publié par le 13 octobre 2010 Un Français sur trois est contraint d'économiser sur les soins médicaux

Plus d'un Français sur trois (36 %) a renoncé à des soins médicaux ou à l'achat de médicaments au cours des dernières années en raison de leur coût, dont la moitié des 25-34 ans (49 %), d'après un sondage Viavoice pour le CISS (Collectif Inter associatif sur la Santé) publié cette semaine.

Parmi eux, la proportion de bénéficiaires de la CMU (Couverture Maladie Universelle) s'élève à 38%, celle des personnes gagnant moins de 1.500 euros se monte à 36% et celle des personnes souffrant d'une affection de longue durée (ALD) atteint 33%.

Par ailleurs, le pourcentage des Français ayant simplement reporté des soins ou l'achat de médicaments s'élève, selon ce sondage, à 30 % dont 42 % pour les bénéficiaires de la CMU.

En outre, le fait que certains remboursements de dépenses de santé soient de plus en plus pris en charge par des complémentaires santé (mutuelle ou assurance santé) et plus uniquement par l'Assurance maladie est perçu comme aggravant les inégalités de santé pour 73% des personnes interrogées.

*Sondage effectué par téléphone du 30 septembre au 1er octobre auprès d'un échantillon représentatif de 1.004 personnes, selon la méthode des quotas.