3 bonnes raisons de renégocier son prêt immobilier

Publié par le 21 septembre 2015

Les taux d'intérêts ne cessent de baisser depuis 2014. En ce moment, il est particulièrement intéressant de renégocier l'ensemble des crédits que vous avez contractés depuis quelques années. Le crédit immobilier est directement concerné par la problématique de rachat. Les sommes empruntées justifient souvent la renégociation, surtout si le prêt a été réalisé il y a de cela plusieurs années. Voici trois bonnes raisons de vous lancer dans la renégociation de votre crédit immobilier.

3 bonnes raisons de renégocier son prêt immobilier

Le taux du marché est inférieur au taux de votre emprunt

Si le taux du marché a baissé de plus de 1% par rapport à votre emprunt d'origine, il sera sûrement très intéressant de renégocier votre prêt. Ceci est cependant valable si votre taux était un peu bas à l'origine. Les personnes qui empruntent en 2015 à des taux de 2,5% auront beaucoup de mal à trouver leur intérêt dans la renégociation, d'ici quelques années. Cependant, une personne qui a emprunté en 2002 à un taux de 4% aura tout intérêt à considérer la renégociation.

Vous êtes encore dans les deux premiers tiers du remboursement

Si vous vous trouvez encore dans la période des deux premiers tiers du remboursement de votre prêt immobilier, vous avez des chances de faire une négociation intéressante. Sur un prêt de 20 ans, vous pourrez envisager une renégociation, à condition que les taux du marché n'aient pas augmenté, bien entendu, autour de la 10ème et de la 13ème année. Il vous restera encore une somme importante à rembourser et l'économie sur les taux restera donc conséquente. De plus, s'il vous reste un capital de plus de 100 000 euros à rembourser, cela restera intéressant même s'il est essentiel de prendre en compte les frais inhérents.

Vous souhaitez changer de banque

Si l'envie de changer de banque vous démange depuis un certain temps, vous avez trouvé l'excuse parfaite puisqu'il est bien souvent nécessaire de changer de banque pour obtenir un rachat intéressant. Il est effectivement difficile de convaincre votre banque de baisser les taux d'emprunt d'un prêt qu'elle vous a accordé elle-même. Ça n'est pas dans son intérêt d'accepter et une banque qui souhaite vous récupérer comme client y trouvera plus d'avantages. D'autant plus qu'avec la menace de vous voir partir, l'établissement que vous menacez de quitter pourrait bien vous faire une offre qui pourra vous servir de base pour négocier dans une nouvelle banque.