Quelle est la meilleure période pour renégocier son crédit

Publié par le 21 septembre 2015

Année après année, besoins après besoins, nous accumulons les prêts, que ce soit pour devenir propriétaire d'un bien immobilier, pour acheter un véhicule neuf ou encore pour réaliser des travaux dans sa maison, sans compter les études des enfants. L'ensemble de ces crédits donnent lieu à des mensualités diverses et souvent éparpillées qui peuvent vite devenir difficiles à gérer.

Quelle est la meilleure période pour renégocier son crédit

Lorsqu'il s'agit de sommes conséquentes, le rachat de crédit est envisageable. C'est par exemple le cas du crédit immobilier. Les taux ayant beaucoup varié à la baisse ces dernières années, les gros emprunts auront tout intérêt à être renégociés. D'autant plus qu'aucune hausse n'est prévue pour le moment. Voici quelques indications qui vous permettront de bien choisir le moment clé pour racheter votre crédit.

Rachat de crédit : des taux plus bas

Si le taux a baissé de plus de 1% par rapport au moment de la souscription de votre crédit, alors vous devriez commencer à vous renseigner et organiser votre rachat de crédit. Si vous avez fait un crédit à 6% en 2001 et qu'aujourd'hui le taux est à 4,5%, il est intéressant de renégocier votre prêt. D'autant plus que les taux du marché, depuis fin 2014, tournent plus autour de 3%, ce qui divise le taux d'intérêt par deux par rapport à votre crédit initial.

Renégocier son crédit : oui, mais quand ?

En général, on dit qu'il est raisonnable de renégocier son crédit lorsque l'on se situe dans les deux premiers tiers de remboursement. La somme à rembourser est encore conséquente mais vous avez déjà commencé à amortir votre emprunt. Pensez, à ce moment là, à utiliser des simulateurs de rachat en ligne afin de vous rendre compte de l'économie que vous pourriez alors réaliser. Mais ne vous focalisez pas uniquement sur l'économie relative aux taux d'intérêts car il faudra tout de même y soustraire les frais de dossier mais surtout les pénalités de remboursement anticipé de 3%, dans le cas où vous changeriez de banque.

Renégocier son prêt : quel montant restant ?

S'il vous reste un capital de plus de 100 000 € à rembourser, cela restera intéressant même s'il est essentiel de prendre en compte les frais inhérents au remboursement anticipé. Nous le répétons mais cela est essentiel et beaucoup d'emprunteurs pensent à tord être gagnants lors de leur renégociation de crédit, ce qui n'est finalement absolument pas le cas. Et dans le cadre d'un changement de banque, cela sera à vous de bien identifier tous les frais et le coût global avec votre interlocuteur.