Rachat de crédit : comment ça marche ?

Publié par le 21 septembre 2015

Au fil des années, nous accumulons les crédits, que ce soit pour devenir propriétaire d'un bien immobilier, pour acheter un véhicule neuf ou encore pour réaliser des travaux dans sa maison, sans compter les études des enfants. L'ensemble de ces crédits donnent lieu à des mensualités diverses et souvent éparpillées qui peuvent vite devenir difficiles à gérer. Il est temps de penser au rachat de crédit.

 

Rachat de crédit : à quoi ça sert ?

Le rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper l'ensemble des crédits déjà souscrits, qu'il s'agisse de crédits immobiliers, automobiles ou à la consommation. Si ces crédits ont été souscrits il y a plusieurs années, il est possible que les taux d'intérêts aient aujourd'hui considérablement baissé ou que le montant des mensualités prévues ne vous convienne plus du tout. Le rachat de crédit va permettre de regrouper l'ensemble de ces emprunts à rembourser en une mensualité plus avantageuse. N'hésitez pas, d'ailleurs, à effectuer des simulations de rachat sur différents sites de banques afin de vous rendre compte de l'utilité de cette manipulation.

Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Il s'agit en fait de la souscription d'un nouveau prêt d'un montant équivalent au capital restant à rembourser pour l'ensemble de vos crédits. Si votre crédit immobilier vous convient toujours, vous pouvez par exemple choisir de ne renégocier que les prêts à la consommation en ne regroupant que ces derniers. Tout le monde peut faire un rachat de crédit et cela est même recommandé sur les périodes de forte baisse des taux d'intérêts telles que l'on connait depuis début 2015. Le rachat de crédit peut se faire d'une banque à une autre, l'idée étant de regrouper l'ensemble des sommes restantes à payer au même endroit. Une seule banque assurera donc la gestion du crédit après rachat.

Concernant un crédit immobilier, calculez bien la rentabilité du rachat qui n'est évidente qu'à partir d'un certain moment. S'il ne vous reste plus beaucoup de mensualités par exemple, les frais de dossier, les pénalités de remboursement anticipé à 3% et les frais d'hypothèque pour le nouveau prêt risquent de vous coûter aussi cher voire plus que l'économie réalisée sur les taux d'intérêts relatifs aux sommes restantes à payer.

Une autre option parfois plus avantageuse que le rachat de crédit est de renégocier avec la banque. N'hésitez pas à consulter nos dossiers à ce sujet.