Se faire racheter des crédits : comment ça marche ?

Publié par le 21 septembre 2015

Lorsque l'on possède plusieurs prêts, qu'il s'agisse d'un crédit immobilier combiné à des prêts personnels, crédits à la consommation ou encore prêts auto, il est parfois difficile de s'y retrouver et possible de vite crouler sous les mensualités.

Se faire racheter des crédits : comment ça marche ?

Vous pouvez envisager le rachat de crédit afin de regrouper l'ensemble de vos contrats et mensualités sous un seul et même nouveau prêt. Cependant, cela comporte certains risques. Voici les principaux pièges à éviter si vous envisager le rachat de crédit.

Engagez-vous avec une banque que vous connaissez

Bien entendu, nous vous recommandons de faire jouer la concurrence. Cependant, il est vital de connaître la banque qui va vous accompagner dans votre rachat de crédit. Effectivement, une fois le contrat signé, elle sera votre banque pendant plusieurs années et vous aurez beaucoup de difficultés à en changer si vous le souhaitez. Afin d'éviter les mauvaises surprises, choisissez donc un établissement que vous connaissez et qui vous a laissé une bonne impression sur ses prestations, son suivi et sa relation client. N'hésitez pas à contacter une ou deux autres banques tout de même, que vous connaissez également ou recommandées par vos proches ou des personnes du même secteur d'activité que vous, ceci afin de faire jouer la concurrence.

Faites-vous accompagner dans vos démarches dès le début

Si vous n'êtes pas sûr de vous et que vous faites un rachat de crédit pour la première fois, n'hésitez pas à vous faire accompagner par un courtier. Attention cependant, ce dernier n'aura le droit de prendre votre dossier en charge que si aucune offre ne vous a jamais été transmise. Il est donc exclu de faire marche arrière et de faire appel à un courtier après avoir fait vous-même les démarches et reçu une offre qui ne vous convenait pas. Le courtier va réunir toutes les pièces de votre dossier et négocier avec plusieurs organismes financiers votre rachat selon vos attentes. Vous n'aurez rien à payer au démarrage et vous réglerez les frais de courtage ou de re-négociation que si le courtier vous trouve une offre satisfaisante et si cette dernière est signée.

Optimisez l'offre qui vous est faite et ne vous précipitez pas

Ne vous précipitez surtout pas sur la première offre que vous recevrez et observez attentivement l'ensemble des aspects et conditions proposés. Le montant de vos mensualités n'est pas la seule information à regarder et à prendre en compte. Certes celui-ci peut baisser mais des frais vont venir s'ajouter tels que des frais de dossier, frais de re-négociation, nouvelle assurance potentiellement plus chère et frais de remboursement anticipé. Vous devrez donc prendre en considération le coût global du crédit après rachat qui vous est proposé.

Comparez les frais du rachat aux économies annoncées

Soyez donc particulièrement vigilant aux frais liés au rachat même de vos crédits. Ces derniers peuvent être plus importants que les économies que vous allez réaliser sur les taux d'intérêts et le rachat de prêt n'aura alors plus aucune utilité. De nombreux consommateurs signent le rachat sans même se rendre compte qu'ils ne sont pas gagnants, aussi soyez attentifs afin de ne pas tomber dans cette situation !