De nombreux chiens britanniques souffrent de problèmes dentaires

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Entre 2007 et 2009, l’équipe vétérinaire a ainsi mesuré une augmentation inquiétante de 5 % du nombre de chiens souffrant de maladies bucco-dentaires. Aujourd’hui, 24 % des chiens seraient concernés, appliqué à la population de chiens du Royaume-Uni (8,3 millions), cela signifie que près de 2 millions de chiens pourraient être atteints de maladie dentaire.

Selon Sean Wensley, principal chirurgien vétérinaire du PDSA : « Il est faux de supposer que les animaux perdent leurs dents à mesure qu’ils vieillissent. En réalité, avec une bonne alimentation et une bonne hygiène bucco-dentaire, il n’y a aucune raison pour que les chiens n’aient pas des dents saines toute leur vie.  »

Mauvaise alimentation en cause
Une mauvaise alimentation, riche en sucreries, est un facteur important dans l’apparition des maladies dentaires. Les propriétaires admettent d’ailleurs nourrir leurs animaux de compagnie de manière inappropriée, avec des sucreries, comme des biscuits (pas seulement à l’heure du thé), du beurre d’arachides ou du chocolat (qui peut être toxiques pour les animaux de compagnie).

En plus d’être mauvais pour leur tour de taille, ces aliments contribuent à la formation de la plaque dentaire, conduisant à des caries, voire des infections et la perte des dents. Les maladies dentaires peuvent également déclencher d’autres problèmes de santé à d’autres parties du corps : aux reins ou au cœur.

Rappelons que le brossage des dents du chien par le propriétaire est le moyen le plus efficace de prévenir les maladies dentaires. En outre, commencer le brossage lorsque l’animal est jeune permet d’habituer le chien à ce traitement et lui évite tout stress par la suite.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous