Objets connectés : quand la technologie s’empare de nos animaux

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Balles connectées, gamelles et colliers intelligents… Non, ce ne sont pas les derniers objets connectés en vogue pour les êtres humains mais bien pour les animaux. De nombreuses technologies permettent de s’assurer que les quelques 63 millions d’animaux de compagnie en France puissent se divertir et trouver leur gamelle toujours pleine, même en notre absence. Et dans ce domaine, les créateurs rivalisent d’inventivité.

 

Si certains propriétaires culpabilisent de laisser leur compagnon seul, d’autres sont curieux de savoir ce qu’ils font toute la journée sans nous. Ce sont deux problématiques auxquelles répondent désormais les objets connectés pour animaux. La nouvelle balle intelligente Pebby dispose d’ailleurs d’une caméra afin de capturer des moments de la journée de votre compagnon. Un micro permet également d’enregistrer votre voix pour que votre animal se sente moins seul. Mais le but premier de ce type de balle est d’abord de divertir votre chat ou votre chien lorsque vous n’êtes pas à la maison.
Ainsi, grâce à une application smartphone, vous pouvez diriger la balle intelligente à distance ou la laisser en mode automatique et regarder votre animal jouer. D’autres balles connectées, la balle Felik par exemple, reproduisent le mouvement d’une proie, pour réveiller l’instinct de chasseur de votre chat et lui faire faire un peu d’exercice par la même occasion. La technologie a tout de même un coût et il faudra compter 150 euros en moyenne pour une balle connectée.

Colliers et gamelles intelligentes font leur apparition

Si les balles sont là pour divertir votre compagnon pendant votre absence, d’autres objets connectés permettent de s’assurer de ses besoins plus élémentaires. C’est le cas par exemple de la gamelle intelligente. Elle permet de programmer la ration de croquettes adaptée à votre animal, en fonction de sa race et de la quantité que vous lui donnez habituellement. Vous pouvez également choisir les heures de distribution. De plus, certaines sont même programmées pour identifier votre animal par reconnaissance faciale et une balance intégrée permet de quantifier la ration en fonction du poids de votre animal. Cette technologie a notamment été élaborée pour réduire l’obésité chez les animaux trop sédentaires.

Par ailleurs, on peut désormais trouver dans le commerce des colliers connectés. Grâce à une puce GPS intégrée, vous pouvez suivre les déplacements de votre animal 24h/24. Cet objet peut être particulièrement utile pour les propriétaires d’animaux fugueurs. Seul les prix peuvent constituer un frein à cette technologie puisqu’ils varient de 60 à 400 euros suivant le niveau de précision désiré (simple localisation, vision de l’endroit où se trouve l’animal en réalité augmentée, alerte en cas de blessure ou d’accident etc…).

Enfin, si les êtres humains arborent de plus en plus des bracelets connectés pour contrôler leur état de santé, il en va de même pour les animaux. En effet, un collier connecté de ce type permettra de donner au propriétaire le rythme cardiaque de l’animal, sa fréquence respiratoire ainsi que sa température corporelle. Les données collectées sont envoyées sur une application smartphone qui, après analyse, vous indique si votre animal et en bonne santé ou si une consultation vétérinaire est nécessaire.

 

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous