Assurance Jack Russell : un petit chien énergique

Vif, le Jack Russell est connu pour être un champion de la chasse au renard mais il est également joyeux et parfaitement proportionné. Mais savez-vous d’où nous vient ce petit chien ? Quels sont ces principaux traits de caractères ? Et quelles maladies peuvent l’affecter ? Hyperassur vous dit tout pour choisir la bonne assurance Jack Russell.

J’assure mon chien


En bref
  • Le poids : 5 kg pour 25 cm, 6 pour 30 cm
  • La taille : entre 25 et 30 cm au garrot
  • La robe : blanc avec des taches brunes ou rousses
  • L’espérance de vie : entre 13 et 15 ans

Les particularités du Jack Russell

Le Jack Russell, des origines à nos jours

Créé pour la chasse au renard au XIXe siècle par le Pasteur John Russell, le Jack Russell est un chien qui fait partie de la lignée des terriers. Les spécimens les plus vifs et les plus habiles furent croisés pour obtenir ce petit chien malicieux, endurant et joyeux. Son cousin, le Parson Russell, lui ressemble mais est légèrement plus grand que lui. Il s’est imposé comme race à part entière beaucoup plus tôt, en raison de sa taille plus standard. Il faut attendre 2001 pour que le Jack Russell ait sa place au catalogue des races reconnues.

Le physique du Jack Russel

Joyeux, vif, intelligent et plein d’énergie, le Jack Russell a toutes les caractéristiques du grand chien. Pourtant, il se trouve parmi les petits chiens dans la catégorie des moyens. Le corps du Jack Russell est harmonieux, musclé et bien proportionné. C’est un chien très souple, capable de se faufiler dans n’importe quelle galerie, même la plus étroite, afin de poursuivre sa proie. Son visage, taillé en pointe, est plat sur le devant et se resserre progressivement jusqu’au museau orné d’une large truffe. Sa mâchoire est puissante et ses oreilles, assez courtes, tombent depuis le haut de son crâne jusqu’au niveau des yeux. Il présente une queue dynamique, très souvent dressée.
A l’image de son comportement, la robe du Jack Russell n’est pas soyeuse et douce. Très courts, ses poils sont rêches et d’une densité qui les rend imperméables. Cette texture robuste permet à ce chien d’évoluer dans d’étroits terriers sans se blesser. De couleur blanche pour la plus grande partie de son corps, le Jack Russell possède des taches brunes ou rousses, surtout sur la tête.

LES
  • Chien de chasse hors pair
  • Joueur
  • Intelligent
LES
  • Ne supporte pas de rester enfermé
  • Un peu fugueur
  • Peu adapté à la vie en appartement

La santé du Jack Russell

Son espérance de vie se situe entre 13 et 15 ans. Le Jack Russell n’est pas un goinfre mais un gourmand. Surveillez son alimentation, surtout s’il manque d’exercice, il pourrait rapidement devenir obèse.

Les maladies courantes

Cataracte, surdité et luxation de la rotule sont les affections les plus fréquentes des Jack Russell, en raison de leur consanguinité.

  • La surdité congénitale : à surveiller

Comme les autres chiens de race à poils blancs, tel le dalmatien, le Jack Russell est sujet à la surdité. Il s’agit d’une déficience due à la pigmentation des poils et qui peut potentiellement jouer sur le gène de la surdité. Vous pouvez faire tester votre chien dès l’âge d’un mois, afin de diagnostiquer rapidement un problème dans son processus d’évolution.

Bon à savoir

Attention, la plupart des assurances santé pour animaux excluent de leur prise en charge les anomalies congénitales. A vérifier à la souscription.

  • Des articulations fragiles

Vers l’âge de 6 à 12 mois, si votre chien présente un défaut dans son déplacement, pratiquez un examen chez le vétérinaire. La maladie de Legg-Calvé-Perthes apparaît à la suite d’une mauvaise vascularisation de la tête du fémur. Les muscles de sa cuisse s’atrophient petit à petit, jusqu’à ce que votre chien cesse de se déplacer. Après un examen radio, votre vétérinaire peut vous proposer de pratiquer une opération chirurgicale qui consistera en l’ablation de la tête fémorale.
En observant les déplacements de votre chien, vous constatez que par moment, il semble présenter une gêne au niveau du genou. Parfois, après un temps d’activité plus ou moins intense il paraît boiter et souffrir dans ses déplacements. Prenez garde, il se peut que la situation s’aggrave, et que votre chien ne parvienne plus à remettre sa rotule au bon endroit. Une intervention chirurgicale est fréquente chez le Jack Russell.

Bon à savoir

Sachez que les interventions chirurgicales, ainsi que les examens préopératoires et les soins post-opératoires font partie des actes remboursés par les assurances santé spécialisées pour Jack Russell. Vérifiez quand même que votre contrat n’inscrive pas dans ses exclusions ces pathologies courantes chez le Jack Russell.

  • Des fragilités oculaires

Le Jack Russell est un chien qui présente une certaine fragilité au niveau de l’œil :

  • La cataracte est une maladie congénitale et héréditaire. Pour bien faire, vous devrez contrôler votre Jack Russell environ tous les 6 mois. Sachez que certains assureurs proposent un forfait dépistage qui vous permettra de tester régulièrement votre chien.
  • Si votre chien semble souffrir de l’œil, il est peut-être atteint de glaucome. La luxation du cristallin, affection fréquente chez le Jack Russell, entraîne une augmentation de la pression du globe oculaire, induisant un glaucome. Votre vétérinaire prendra la décision de pratiquer une opération chirurgicale sur votre chien : soit il choisira une excision du cristallin afin que votre chien retrouve une vision partielle, soit dans certains cas graves, il faudra retirer l’œil.
  • Faire face à la mort subite

Depuis peu, l’ataxie cérébelleuse a tendance à se répandre en Amérique ainsi qu’en Europe. Elle atteint notamment le Jack Russell.
Le fonctionnement est simple, il s’agit d’une mort anticipée des cellules qui se trouvent dans le cervelet. S’ensuivent des troubles de l’équilibre et des tremblements. Si votre jeune Jack Russell est atteint d’ataxie cérébelleuse, la maladie se manifeste vers l’âge de 2 à 4 semaines. Votre animal a du mal à se déplacer, il perd l’équilibre ; des troubles de la marche surviennent à partir de l’âge de 7 semaines. Et l’issue est souvent sinistre.

Assurance Jack Russell : quelles prises en charge ?

Comme toutes les assurances santé pour chien, un contrat pour protéger votre Jack Russell propose une prise en charge des frais de vétérinaire (consultations, urgences, chirurgie, hospitalisation, examens, médicaments) sous la forme d’un pourcentage (de 50 à 100 % selon les formules) ainsi qu’une participation aux soins de prévention (vaccins, vermifuge, stérilisation) via un forfait annuel.
Faire la différence entre deux formules se fera donc sur le montant des cotisations, le niveau du pourcentage de remboursement, sur le montant du forfait annuel de prévention ainsi que sur les pathologies exclues des prises en charge et qui peuvent menacer votre Jack Russell. Ne négligez pas non plus le montant de la franchise annuelle (participation forfaitaire une fois par an en plus des cotisations) et le plafond annuel de remboursement (somme maximale des remboursements sur une année).

J’économise dès maintenant

Remboursement mutuelle Jack Russell

Suivez-nous