Assurance Labrador : un chien robuste mais sensible

Calme, joueur, robuste et bon nageur, le Labrador a toujours été un des chouchous des français. Ses nombreuses qualités en font un compagnon idéal … Mais d’où vient-il ?
Quelles sont ses caractéristiques, comment trouver une bonne assurance Labrador ?
Éléments de réponse avec Hyperassur.

J’assure mon chien


En bref
  • 7ème chien préféré des français
  • Le poids : de 25 à 35 kg
  • La taille : entre 50 et 60 cm au garrot
  • La robe : beige, jaune, marron clair ou noir profond
  • L’espérance de vie : 13 ans environ

Les grandes caractéristiques du Labrador

Le Labrador : des origines à nos jours

Issue de l’île de Terre-Neuve la race Labrador Retriever est née du chien Terre-Neuve. Cet excellent nageur fut d’abord adopté comme compagnon de pêche chargé de rapporter le poisson à son maître. Mais on trouve les premières traces de ce chien robuste et fidèle au XVIIIème siècle sous l’appellation « Saint-John », du nom de la capitale de l’île.

Au début du XIXème siècle, il traverse l’océan pour arriver au Royaume-Uni. La race ne sera reconnue qu’en 1917 aux USA après avoir tout de même subi quelques croisements, pour donner naissance à ce beau chien robuste que nous connaissons aujourd’hui.

Qui sont vraiment les Labradors ?

C’est un chien de taille moyenne, très sportif, d’allure élancée. Son corps est musclé de forme arrondie avec une taille marquée mais pas trop fine. Son arrière-train est puissant et lui permet de courir vite, tout en ayant de l’endurance. Sa tête est arrondie avec un museau long, une large truffe. Ses mâchoires sont importantes et visibles. Le labrador a des oreilles tombantes de taille moyenne implantées dans la partie arrière de la tête.
Sa queue est relativement longue et régulière

Le terre-neuve, son ancêtre, est un chien à poils longs mais le labrador possède un poil très court et fourni. Il possède une double couche de poils, avec un premier poil imperméable lui permettant d’être un bon nageur.

Historiquement beige, la robe du labrador peut être jaune, marron clair ou noir profond.
Ses yeux sont bruns ou noisettes. Le labrador est un chien polyvalent, parfait pour :

  • La chasse
  • Les compétitions sportives
  • L’aide aux personnes malvoyantes
  • L’accompagnement des handicapés
  • Porter son aide aux côtés des secouristes
LES
  • Un chien doux et joueur
  • Une grande intelligence
  • Très patient et robuste
LES
  • Sensible au niveau osseux
  • Ne maîtrise pas toujours sa force
  • Tendance à être trop gourmand

Assurance Labrador : soins et remboursements

Grâce à son poil ras, c’est un chien facile d’entretien. Néanmoins sa morphologie en fait un chien sensible du point de vue osseux qui présente souvent une dysplasie de la hanche. C’est une race également sujette à de nombreuses pathologies

La dysplasie de la hanche

En observant votre labrador, vous constatez qu’il se déplace d’une manière curieuse, ou pire qu’il boîte. Votre chien a du mal à se lever, il devient paresseux, refuse de monter les escaliers .. Dans ce cas, une visite chez votre vétérinaire s’impose, avec un diagnostic qui mettra souvent le doigt sur une dysplasie de la hanche.

La dysplasie de la hanche est une maladie très fréquente chez le labrador, qui provient d’un relâchement des ligaments, puis détériore les mouvements entre la tête du fémur et sa cavité pour se terminer en une arthrose douloureuse et invalidante.

  • Malgré son caractère héréditaire, il est important de la diagnostiquer le plus tôt possible.

L’hépatite : une pathologie fréquente

Citons également comme pathologie assez fréquente chez le labrador, l’hépatite de « Rubarth », une maladie virale qui va toucher particulièrement le foie et les yeux. Elle est extrêmement contagieuse et peut se révéler mortelle et laisser des séquelles visibles notamment au niveau des yeux.

Même si cette maladie ne figure pas dans le « bouquet habituel » des vaccinations, elle fait l’objet d’un vaccin que nous vous recommandons, surtout si votre labrador est amené à fréquenter d’autres congénères.

L’atrophie de la rétine

L’atrophie progressive de la rétine est une maladie récurrente chez le labrador. C’est une dégénérescence de la rétine qui peut se déclarer dans les 7 premières années de vie de votre animal. Dès l’instant où votre chien en est atteint, l’issue est sinistre : il deviendra aveugle.

L’atrophie centrale progressive est semblable en bien des points à l’atrophie progressive de la rétine pourtant elle peut être soignée si elle est prise à temps. Il est très important de pratiquer des dépistages réguliers sur votre labrador pour prévenir une éventuelle cécité.

  • Un signe qui peut vous mettre la puce à l’oreille : votre chien voit de plus en plus mal dans le noir.

Parfois une cataracte peut être l’un des symptômes de l’atrophie rétinienne, si vous constatez que le cristallin de votre chien devient progressivement blanchâtre. Alors l’opération chirurgicale est la seule solution.

Une assurance Labrador adaptée

En résumé, le labrador est sujet à d’importantes pathologies, qui nécessitent presque toutes des traitements lourds voire une intervention chirurgicale. Ajouté aux consultations régulières chez le vétérinaires et aux soins courants, cela peut vite vous revenir cher. C’est pourquoi, une assurance santé pour chien est essentielle.

Une assurance labrador adaptée vous permettra d’être remboursé, totalement ou partiellement, de vos frais vétérinaires. Néanmoins … prenez garde à certains contrats qui ne prendront pas en charge des pathologies lourdes comme la dysplasie : cela fera ainsi partie des exclusions du contrat d’assurance.

J’économise dès maintenant

Assurance Labrador

Suivez-nous