Circulation : quelques détails sur les accidents dans Paris

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

En 2015, la mairie de Paris et la préfecture de police avaient publié un bilan sur les effets de la réduction de la vitesse du trafic sur le périphérique de 80 à 70 km/h. Ce document mettait certes en lumière une baisse des blessés de l’ordre de 15 %, mais en parallèle d’une hausse des tués. Qu’en est-il des accidents dans Paris intra-muros ? La dernière étude chiffrée date de 2013, mais apporte un éclairage intéressant.


Près de 10 000 véhicules impliqués dans des accidents à Paris

Au cours de l’année 2013, le site Open Data de la mairie de Paris récence 5 688 accidents impliquant 9 079 véhicules. Comme sous d’autres aspects, Paris n’a rien d’égalitaire en matière d’accidents de voiture qu’il s’agisse du type de véhicule ou de l’arrondissement.

Les types de véhicules en cause

Ce sont ainsi les camionnettes qui sont à l’origine de 47,6 % des accidents, suivies par les deux-roues (motos et scooters) avec 32,6 %. En termes de gravité des accidents, c’est la même situation avec une majorité de véhicules légers en cause dans les accidents mortels, graves ou légers, les utilisateurs de scooters payant également un lourd tribut dans les trois types d’accidents.

Concernant les voitures, c’est lors des accidents légers qu’elles sont majoritairement impliquées (381), suivies de près par les vélos (340) et les cyclomoteurs (250).

Les arrondissements en tête

Un autre élément chiffré concerne cette fois les arrondissements. Le 16e arrondissement arrive en tête avec 416 accidents, suivi du 8e avec 412 accidents. Les 4e et 3e arrondissements sont à l’inverse ceux où il se produit le moins d’accidents avec respectivement 157, 108 et 106.

Les jours de la semaines les plus risqués

L’étude révèle également que certains jours sont plus risqués que d’autres. Le jeudi cumule ainsi 891 accidents, suivi du vendredi (867) et du lundi (777). 25 % des accidents se produisent entre 16 et 20 heures, ce qui reste logique en englobant les pointes de trafic. Il faut également savoir que les mois de septembre, octobre et novembre sont les plus dangereux avec un total de 1 618 accidents, contrairement à janvier, août et mars qui totalisent 1 206 accidents.

Comment être indemnisé après un accident de voiture ?

Ces chiffres démontrent bien qu’aucun automobiliste est à l’abri d’un accident de voiture quelque soit son degré de gravité. C’est pourquoi, Hyperassur vous indique les démarches à effectuer auprès de votre assurance automobile pour obtenir une indemnisation après un accident de voiture.
Selon la nature de l’accident, l’assurance aura recours à un expert pour déterminer l’auteur du sinistre et donc le responsable des dommages.

En fonction du niveau de couverture de votre contrat d’assurance, votre garantie auto vous permettra la prise en charge des soins médicaux en cas de dommages corporels et réparations matérielles de votre véhicule.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous