Achat voiture d’occasion : comment remplacer le chèque de banque ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Avant d’acheter une voiture d’occasion, nombreux sont les points à vérifier pour éviter les mauvaises surprises. Et notamment au niveau du paiement avec le « classique » chèque de banque qui est de moins recommandé avec des cas d’arnaques de plus en plus fréquents.


Un moyen de paiement de moins en moins sûr

L’arnaque au faux chèque de banque n’est plus un cas isolé, au point qu’acheteurs et vendeurs de véhicules renoncent de plus en plus à la filière des particuliers pour lui préférer le côté rassurant des professionnels de l’automobile avec les concessions et les mandataires auto.

Bon à savoir

En cas d’arnaque ou de vice caché, sachez que l’assurance auto ne prend pas en charge le préjudice subi, il faut alors se retourner vers le vendeur (particulier ou professionnel) qui est en cause pour demander réparation.

 

Un temps seul gage pour l’acheteur de justifier du sérieux de sa démarche, et pour le vendeur d’être vraiment payé, le chèque de banque n’apparaît plus aussi sûr de nos jours. D’autant qu’il impose une transaction pendant les jours d’ouverture de la banque émettrice de façon à ce que le vendeur puisse vérifier sa véracité.

Solution : un tiers de confiance entre vendeur et acheteur

Avec le service de compte sécurisé Depopass, tout cela pourrait être bientôt de l’histoire ancienne. Conscient des limites du chèque de banque, ses créateurs ont imaginé une alternative qui jouerait le rôle de tiers de confiance. Le vendeur aurait ainsi l’assurance d’être payé le jour de la vente, l’acheteur lui aurait des possibilités de recours en cas d’escroquerie sur le véhicule.



Pour utiliser Depopass, un particulier en recherche d’une voiture doit s’inscrire gratuitement sur le site, justifier de son identité (pièce d’identité + justificatif de domicile) et virer la somme qu’il souhaite attribuer à son achat sur un compte sécurisé. A noter que Depopass travaille avec une filiale de BPCE, deuxième groupe bancaire français, propriétaire notamment des établissements Caisse d’Epargne et Banque Populaire.

Un particulier qui souhaite vendre sa voiture doit effectuer la même démarche.

Le jour de la vente, une fois la négociation terminée, le vendeur échange les clés de l’auto contre un code à usage unique fourni par l’acheteur. En vérifiant le code par sms, le vendeur reçoit la confirmation immédiatement que les fonds sont bien disponibles et qu’ils sont virés sur son compte sécurisé Depopass.
La signature des papiers peut ensuite se faire dans un climat plus détendu. Le vendeur envoie ensuite une copie du certificat de cession à Depopass et peut demander soit un virement sur son compte bancaire, soit à utiliser les fonds pour acheter une nouvelle voiture.

Vérification des identités, confirmation instantanée du paiement, possibilité d’effectuer la transaction le week-end, les avantages du service sont multiples. Les formalités peuvent même être effectuées à distance (uniquement en France) et contrairement au chèque de banque un virement est irrévocable. Enfin, Depopass est utilisable pour les voitures, mais aussi les motos, les camions…
Le prix de la tranquillité ? 29 € (prélevés sur le montant de la transaction) que peuvent se partager l’acheteur et le vendeur. L’une des deux parties peut aussi décider d’assumer seule ce coût.  

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous